novembre 30, 2022

Politique / Implication de l’Eglise : Un pasteur dénonce le comportement de certains leaders religieux

‘’La restauration de l’Eglise de Côte d’Ivoire dans le processus de réconciliation nationale’’, tel est le thème de la conférence animée le samedi 15 février 2014 par pasteur Dro Honoré, président de l’Eglise du Seigneur Jésus Christ. D’emblée, Le conférencier a fustigé le comportement de certains hommes de Dieu qui s’adonnent à la politique. C’est pourquoi, il invite les guides religieux à tourner le dos à la politique et à ne prêcher rien que la parole de Dieu. Le pasteur Dro Honoré a déclaré : « L’Eglise de Côte d’Ivoire doit être restaurée. Le rétablissement de l’Eglise de Côte d’Ivoire, à l’instar de toutes les Eglises du monde entier, est un impératif comme l’Apôtre Pierre l’a prophétiquement annoncé dans sa deuxième prédication après la Pentecôte». Le pasteur Dro Honoré a indiqué que dans le rétablissement de toutes les choses dont a parlé l’Apôtre Pierre, celui de l’Eglise occupe une place de choix. Et il a ajouté que ‘’l’Eglise de Côte d’Ivoire’’ doit être restaurée parce ce qu’elle s’est gravement détournée des valeurs cardinales et des principes fondamentaux de la parole de Dieu. Même dans sa mission principale qui est de prêcher le vrai Evangile à toute la création, d’enseigner les chrétiens à garder les prescriptions du Seigneur, de les préparer à son retour pour les noces de l’agneau, l’Eglise a failli en Côte d’Ivoire. En lieu et place de cette mission sacerdotale, l’Eglise s’est engagée dans une course effrénée à la recherche des privilèges sociaux voire la conquête du pouvoir politique. C’est pourquoi, elle s’est attachée aux hommes politiques au gré de leurs intérêts. La politique est faite de coups bas, de menaces et de ruses. Or, les Saintes Ecritures nous enseignent que l’abandon de la vérité, Christ, a toujours des conséquences néfastes pour le peuple de Dieu comme nous le montre les premiers chapitres du livre des Juges. La moisson est grande mais y a peu de moissonneurs, a-t-il conclu.

M. Ouattara
In L’Intelligent d’Abidjan

Fri, 21 Feb 2014 00:00:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy