février 3, 2023

Première greffe renale en Côte d’Ivoire: Le District d’Abidjan s’engage aux côtés des malades

L’Afrique francophone au sud du Sahara, principalement Abidjan, a enregistré, mardi et mercredi, pour la première une fois, une greffe de rein sur deux patients. Cette prouesse médicale qui s’est déroulée au bloc opératoire de l’Institut de cardiologie d’Abidjan (Ica) situé au CHU de Treichville, a été rendue possible grâce à la technicité des médecins ivoiriens et de leurs confrères tunisiens et belges, mais aussi grâce à la cœlioscopie offerte par le District d’Abidjan. La cœlioscopie est la technologie qui consiste à accéder à la cavité abdominale sans ouvrir la paroi abdominale. Elle a coûté la somme de 140 millions de fcfa pour sa mise en place à l’ICA.
Cette intervention vient renforcer l’espoir de bon nombre de nos concitoyens souffrant de cette grave pathologie. C’est pourquoi, le gouverneur du District d’Abidjan et son conseil n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. Aussi, en application de la politique du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, Robert Beugré Mambé compte-t-il, cette année, dans l’urgence, faire un effort financier en mettant à la disposition de la société ivoirienne de Néphrologie que dirige le Pr Appolinaire Gnonsaye, la somme de 22 millions de FCFA qui serviront à couvrir une partie du matériel biomédical en instrumentation pour le traitement immuno-suppresseur des insuffisants rénaux, en termes plus prosaïque, pour le renforcement de leur déficit immunitaire. Tout ceci pour permettre de poursuivre la marche qui a commencé pour le bonheur des patients.
Ce n’est pas tout dans la mesure où l’année prochaine, d’autres gestes suivront dans le cadre de la perpétuation de l’appui du District d’Abidjan en faveur du traitement de tous ceux qui souffrent de l’insuffisance rénale. Ces gestes vont se décliner en dons d’équipements médicaux, assistance aux patients, mobilisation des équipes médicales. En tout état de cause, toutes ces actions entrent dans le cadre de ce que la structure dirigée par le gouverneur Mambé a déjà posé comme actes allant dans le sens du bien-être sanitaire des Ivoiriens, principalement dans le domaine de la lutte contre l’insuffisance rénale. Il s’agit du don de 23 générateurs au Samu, de 21 générateurs à l’unité d’hémodialyse du CHU de Treichville et de 12 générateurs à celle du CHU de Yopougon, soit 56 générateurs pour un coût global de 140 millions de FCFA.

Souleymane T. Senn- in NOTRE VOIE

Sat, 29 Sep 2012 01:18:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy