décembre 6, 2022

Présidentielle 2015 : Dahico candidat ?

Candidat malheureux aux dernières élections présidentielles en Côte d’Ivoire (Ndlr : octobre 2010), Adama Dahico a déclaré à la presse mercredi dernier à l’occasion d’un cocktail de presse de présentation de son dernier album 100% reggae qu’il est fier d’avoir participé à cette échéance électorale.

"J’ai été candidat aux élections présidentielles, premier artiste ivoirien qui a osé. C’est un devoir citoyen de participer à une élection. Et c’est ce que j’ai fait. Je n’ai pas de regret pour une participation à une élection présidentielle", a précisé l’artiste humoriste ivoirien.

"Je vous le dis, quand on veut accéder à la magistrature suprême, cela veut dire qu’on se sacrifie pour son pays, pour la paix. Ma mission dans cette élection était de détendre l’atmosphère, apporter de la joie," a-t-il ajouté.

Adama Dahico serait-il prêt à se présenter aux élections de 2015? En réponse à cette question l’artiste ivoirien semera le doute dans l’esprit de ces fans. "Vous savez nous les artistes, nous n’avons pas le temps. En 2009, j’ai fais acte de candidature croyant que les élections devaient se tenir dans 45 jours.

C’est un an plus tard qu’elles ont eu lieu. Cela m’a fait perdre beaucoup de spectacles. Si en 2015 il y a des élections et je me présente qu’on fait encore un an, je vais rater beaucoup de concerts. Pour le moment je vais faire la promotion de mon album, "s’est justifié le candidat malheureux aux élections présidentielles de 2010.

La mission de Dahico étant désormais de prôner selon lui la réconciliation, il déplore les nombreuses pertes en vie humaine enregistrées lors de la crise post – électorale. "S’ il faut aller aux élections et après recompter des morts, je ne suis pas prêt à continuer ce combat. Nous allons préparer les esprits pour que les hommes politiques fassent de bonnes élections, "a-t-il tranché.
Le nouvel album de 12 titres que l’artiste compte mettre sur
le marché le 5 mai prochain, jour d’anniversaire de l’ex-président ivoirien, Henri Konan Bédié et de sa fille aînée est dédié selon lui à la presse qui a souhaité son retour sur la scène. Ce cinquième opus dénommé "Dieu est amour", a un sens selon l’artiste qui a révélé ce jour qu’il a échappé à un assassinat durant la crise post – électorale.

"Si je continue de parler, c’est parce que Dieu est amour. Quand on a été enlevé par des hommes en armes et conduit par la suite au cimetière d’Abobo et on vous dit que c’est fini pour vous. Aujourd’hui, si ce n’est pas Dieu Adama Dahico ne serait pas devant vous parce que tout simplement j’ai posé un acte. Mais Dieu a touché le coeur des uns et des autres parce que je suis en vie, " a témoigné le patron du Doromikan.

Aujourd’hui tout va bien reconnaît l’artiste humoriste qui affirme qu’en dépit de son lieu de résidence, (Abobo), il se promène en toute liberté sans garde de corps.

In Le Démocrate

Sun, 04 May 2014 15:31:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy