décembre 2, 2022

Quatre blessés dans un conflit intercommunautaire à Mahandiana (Odienné)

Odienné, Un conflit qui a éclaté lundi après-midi entre les habitants de Mahandiana-Sokourani (nouveau village) et Mahandiana-Sobala (ancien village ou original), deux villages voisins devenus quartiers du chef-lieu de la sous-préfecture de Mahandiana, a fait quatre blessés par armes à feu dont un est pris en charge au centre de santé urbain de Goulia et les trois autres évacués au CHR d’Odienné.

Des personnes accompagnantles blessés à Odienné font état de tués dont ils disent n’avoir personnellement pas vu les corps, d’aucuns parlant de quatre morts et d’autres de six ou sept.

Selon les médecins traitant, la vie des blessés dont ceux pris en charge à Odienné n’est nullement menacée.

Les causes de la crise et la situation exacte sur le terrain ne se sauront qu’au retour des éléments des forces de l’ordre dépêchés sur place, indique-t-on. « A 14 H 30, les éléments partis tôt ce mardi n’étaient pas encore arrivés », a déclaré le procureur résident près la section de tribunal d’Odienné, N’Cho Victorien, indiquant que Mahandiana est à environ 200 km au nord d’Odienné.

De sources informées, la crise fratricide trouverait ses causes lointaines dans la frustrations accumulées par les populations de Mahandiana-Sobala de voir réaliser toutes les infrastructures sociocommunautaires qu’implique l’érection du village en chef-lieu de sous-préfecture à Mahandiana-Sokourani. Les habitants de cette dernière localité ne seraient en fait que les protégés allochtones des peuples du village d’origine, installés par leurs soins.

AIP

Wed, 27 Mar 2013 00:13:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy