décembre 9, 2022

Reversement des ponctions salariales / Kandia Camara aux enseignants : « ça ne dépend pas de moi »

À l’ordre du jour, l’implication desdits syndicats dans la réussite des examens à grand tirage de la session 2013 à la demande expresse de Mme Kandia Camara. Toutes les organisations syndicales présentes se sont dites prêtes à jouer leur partition. Mais cependant, elles ont posé leurs conditions pour faciliter leur implication. Le reversement d’ici la fin du mois des ponctions salariales des enseignants grévistes qui ont participé à la grève d’avril dernier. Mme Kandia Camara a dégagé sa responsabilité dans les sanctions infligées aux enseignants grévistes. « ça ne dépend pas de moi. Je ne sais quoi vous répondre. Je ne veux pas créer une autre crise. Ce qui dépend de moi, je peux l’exécuter. Si j’ai des instructions pour le faire, vous serez informés », leur a-t-elle déclaré. Selon Mme Kandia Camara, sept milliards Fcfa seront débloqués pour l’organisation de ces examens, les frais de correction seront payés dans leur entièreté. Diomandé Mamadou du Syndicat libre des enseignants du secondaire (Syleg) l’a interpellé sur les règlements de compte des chefs d’établissements qui donnent de mauvaises notes administratives aux enseignants qui ont participé à cette grève. Et les traitements désobligeants des chefs de centre envers les enseignants surveillants au cours des examens à grand tirage. Zadi Gnagna de l’Udensci a fait remarquer à la tutelle que la signature du protocole d’accord sur le respect du chronogramme d’exécution des revendications de l’Isef, suscitée par la médiation (la Convention de la société civile) n’a pas encore vu le jour. Une préoccupation exprimée également par Mesmin Komoé du Midd. Gnélou Paul du Sneppci pour sa part a demandé à Kandia Camara que les questions de transport des copies d’examen, de frais de transport à payer aux chefs de centres… soient très rapidement revues et corrigés. Cette rencontre s’est déroulée sans accroc, dans une atmosphère de décrispation. Toutes les grosses têtes du syndicalisme du secteur éducation formation étaient présentes.

Charles Bédé in 

Notre Voie

Thu, 16 May 2013 00:10:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy