décembre 4, 2022

Scrutin du 31 octobre 2010 / Mamadou Koulibaly depuis Lakota : ‘’Ceux qui ont des visions apocalyptiques seront sanctionnés par l’apocalypse’’

La double cérémonie d’inauguration du siège et de lancement de la campagne de cette fédération du Fpi a été l’occasion pour le troisième vice-président du parti d’interpeller ses camarades sur les défis à relever pour la victoire du candidat de La Majorité Présidentielle. ‘’Le temps de la campagne est arrivé. Il faut nous dire comment nous devrons nous engager ou réengager pour que le candidat Laurent Gbagbo gagne au premier tour. Nous attendons tes consignes’’. C’est en ces termes que celui qui a offert le siège flambant neuf à la fédération de son parti à Lakota, Ernest Dali Zabo a interpellé le professeur Mamadou Koulibaly. Ce dernier n’a pas boudé l’occasion à lui offerte, pour donner les consignes qu’il croit nécessaires pour rallier les électeurs de tous les camps à la cause du candidat de La Majorité Présidentielle. ‘’Ce ne sont pas les militants d’un parti qui font gagner le soir des élections ce parti. Les militants en général dans les partis ne sont pas très nombreux’’, a dit le professeur Mamadou Koulibaly. C’est pour cette raison que l’invité a demandé aux militants de son parti, comme l’avait déjà exigé le Chef de l’Etat à l’occasion de la fête de la liberté le 2 mai 2010, de s’ouvrir aux autres et d’aller vers eux, leur conseillant de ne point insulter car une campagne électorale, dira-t-il, n’est pas une foire aux injures.

‘’Attachez-vous aux principes fondamentaux du Fpi’’

Mais avant la recommandation mentionnée plus haut, le DDC de Koumassi, Pr. Mamadou Koulibaly, fidèle à sa ligne de conduite, a demandé à ses camarades de revenir aux valeurs qui fondent le Fpi, valeurs pour lesquelles ils ont gagné la sympathie de bon nombre d’Ivoiriens. ‘’vous demandez à ce qu’on puisse s’entendre sur les principes à respecter pour faire gagner notre candidat Laurent Gbagbo au premier tour. Je vous conseille de vous ancrer, de vous attacher aux principes fondamentaux du Fpi, les valeurs qui ont été à la base du Fpi, la vision que nous avions et qui a fait rêver les Ivoiriens au commencement’’, a insisté Pr. Mamadou Koulibaly s’appuyant sur la légende de Ulysse dans la mythologie grecque qui, contre les chants mielleux et envoutants des sirènes, s’est accroché à son bateau pour le conduire à bon port. Après cet appel, Mamadou Koulibaly a donné son point de vue de ce que devrait être la campagne électorale tout en dénonçant les adeptes de la violence. ‘’Il faut aller vers les populations dans la courtoisie avec une bonne vision. Il ne s’agit pas d’aller s’entretuer ou d’aller faire la guerre. Il s’agit d’aller parler, d’aller convaincre une majorité d’Ivoiriens qui pourraient voter. Chacun de nous a son candidat et son parti. Chaque parti, c’est une idée, c’est une vision. Chaque candidat devrait maintenant présenter sa vision de la Côte d’Ivoire : celle de la jeunesse et du sport, de l’avenir de l’industrie, de l’école, de l’armée, de la sécurité, de la démocratie et des institutions. C’est sur ce terrain qu’on attend les gens. Il ne s’agit pas de se préparer à s’entretuer en s’entrainant au judo, au karaté et aux fétiches. Il faut nous réengager fermement dans la démocratie. Si nous réussissons ces élections, nous avons un avenir radieux devant nous. Nous avons perdu déjà trop d’années depuis le décès du Président Félix Houphouët-Boigny. Trop de bagarres pour la politique, il est temps que nous revenions aux choses sérieuses. Les questions du développement nous attendent. Les jeunes sont de plus en plus nombreux en Côte d’Ivoire. Le chômage, la maladie, les difficultés et les mauvaises routes aussi’’, a martelé le numéro 3 du Fpi. L’homme a aussi affiché son optimisme quant à la tenue du scrutin le 31 octobre 2010 qui devrait, selon lui, consacrer la victoire du candidat Laurent Gbagbo non sans en préciser les conditions : ‘’tout est en place désormais, on a l’argent, la liste électorale, l’agenda du déroulement du processus qui reste. Il reste maintenant que les candidats présentent leurs visions et orientent les populations vers un débat des différentes visions. Ceux qui ont des visions apocalyptiques seront sanctionnés par l’apocalypse. Ceux qui ont des visions de prospérité seront sanctionnés par la victoire du peuple de Côte d’Ivoire. L’engagement du Fpi, c’est de faire en sorte que la vision du Président Laurent Gbagbo triomphe et pour ça il faut aller convaincre 3,5 millions d’électeurs. Nous ne pouvons réussir cela que si nous-mêmes, nous restons unis et main dans la main. Si nous nous préoccupons des grands problèmes et des grands chantiers de la Côte d’Ivoire. La camaraderie, la solidarité, le militantisme vrai et initial, le Fpi pur. Si nous arrivons à cela, je suis convaincu que nous réussirons notre mission’’. Pr. Mamadou Koulibaly a interpellé dans son adresse, les chefs traditionnels et les chefs religieux sur leur rôle dans la future bataille. Aux derniers, il a demandé de prier pour une élection apaisée, sans dérapages. ‘’Ce ne sont pas les plus forts avec les muscles, ni les plus riches, ni les plus malins qui doivent gagner les élections’’, a-t-il conclu. A la fin de son allocution, le parrain Mamadou Koulibaly a fait une visite guidée du tout nouveau siège de la fédération Fpi en compagnie du DDC Ernest Dali Zabo et des cadres du Fpi du sud Bandama (le ministre Henri césar Sama, Akpalé Jacob, DDC de Divo…). Pr. Mamadou Koulibaly était accompagné dans cette mission des députés Williams Attéby, Gnapo Charles François, Brissi Takaléa et Zozoro Daléba

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan / Par S. Débailly, envoyé spécial

Mon, 13 Sep 2010 09:54:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy