novembre 28, 2022

Second tour de la présidentielle / Laurent Gbagbo aux Ivoiriens : ‘’ Votez pour celui qui a fait revenir Bédié d’exil que pour celui qui l’a fait partir’’

LORS DE CE ‘’dialogue direct’’ selon ses propres termes, le candidat de La Ma- jorité Présidentielle s’est longuement ap- pesanti sur le déroulement du premier tour de l’élection présidentielle du di- manche 31 Octobre 2010. Laurent Gbagbo a félicité la CEI et ses partenaires pour la bonne organisation de ce scru- tin et surtout l’implication personnelle du Premier ministre Guillaume Soro qui a permis que tout se passe bien dans l’en- semble. Au cours de cette conférence de presse, Laurent a lancé un appel à l’endroit des 25 % d’électeurs qui ont voté pour Bédié : « Si Bédié vous appel- le à voter Ouattara, regardez bien. Vous êtes des électeurs de Bédié, regardez qui est en dessous du coup d’Etat de 1999 qui a frappé Bédié. Si vous aimez Bédié, vous devez voter pour celui qui l’a fait re- venir d’exil plutôt que pour celui qui l’a fait partir en exil ». Le candidat de LMP, a accusé ceux qu’il soupçonne de créer la rébellion d’avoir causé assez de tort aux populations du Nord de la Côte d’Ivoire. ‘’Il y en a qui disent que les Ivoi- riens sont devenus plus pauvres. Il faut aller leur dire que c’est parce qu’ils nous ont fait la guerre. Allez voir les zones qu’ils ont occupées aujourd’hui. Ces ré- gions sont dans la misère’’, a-t-il déplo- ré. Pour pallier à cette situation, Laurent Gbagbo entend mettre fin à la misère des Ivoiriens en rendant la Côte d’Ivoire pros- père. Ceci, par la création de 27.000 em- plois pour les jeunes. Mieux, le confé- rencier qui affronte pour la première fois en duel Alassane Dramane Ouattara a dit être sûr de sa victoire. ‘’On est en cam- pagne et c’est une grâce de faire ce duel, ce face à face. Et personnellement, je suis physiquement et moralement prêt pour le combat. On n’a rien sans le combat…Les Ivoiriens ont bien voté. Même ceux qui n’ont pas voté pour moi ont bien voté. Le premier tour de l’élec- tion est fait pour éliminer. Le second tour est fait pour choisir. Vu la situation que
vient de traverser la Côte d’Ivoire, je suis le mieux placé pour remporter cette élec- tion’’, dira-t-il. Avant de minimiser les in- cidents survenus lors du scrutin du 31 Oc- tobre 2010. Toutefois pour ce second tour, le Président-candidat promet de ren- forcer la sécurité des électeurs dans les zones CNO. Tirant les leçons de ce pre- mier tour de l’élection présidentielle, Lau- rent Gbagbo a demandé à ses lieute- nants de redoubler d’efforts pour l’élec- tion du 28 Novembre 2010. ‘’Le candi- dat-président sortant doit continuer la course. Moi je ne vous ai pas dit que j’al- lais gagner au premier tour. Mais je vous ai dit qu’on va gagner. Et moi je vais ga- gner. 38%, il n’y a pas que ça comme sa- tisfaction. La satisfaction, c’est que je suis le seul candidat à avoir un électorat na- tional. Nous allons confiner les autres dans ce qu’ils sont. C’est-à-dire dans des électorats tribaux. Le serpent n’est pas encore mort. Nous avons un électorat na- tional. C’est ça la Côte d’Ivoire et c’est pourquoi je suis au pouvoir pour que nous soyons une nation pour combattre la trichecratie’’, a précisé Laurent Gbag- bo. Qui a encore lancé des piques à son adversaire qu’il traite de candidat de l’étranger: ‘’La preuve après Dakar, Ouat- tara se trouve à Ouagadougou’’, a conclu le candidat de La Majorité Pré- sidentielle. Non sans mettre en garde Ab- doulaye Wade pour ses interférences dans les affaires intérieures de la Côte d’Ivoire : « N’importe qui ne peut pas ve- nir jouer dans notre maison»

Wed, 10 Nov 2010 01:46:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy