janvier 28, 2023

Tendance : Les coiffures du Ghana inondent Abidjan

Les modèles sont importés des Etats-Unis d’Amérique. Les plus grosses stars du RnB (Beyoncé, Rihanna…) les arborent fièrement.
Les modèles sont importés des Etats-Unis d’Amérique. Les plus grosses stars du RnB (Beyoncé, Rihanna…) les arborent fièrement. Et, leur naturel émeut. Leur introduction en Côte d’Ivoire s’est faite par les portes ghanéennes et nigérianes. Aujourd’hui, les coiffures made in Ghana ou Nigeria constituent le nec plus ultra de la mode des cheveux à Babi (jargon pour indiquer Abidjan). «Les Ivoiriennes, en général, aiment la mode. De ce fait, elles sont toujours à la recherche de nouveautés. Elles s’informent entre elles pour savoir les tendances. L’attraction vers les coiffures venues de la sous-région anglophone peut s’expliquer par le fait qu’elles ont pratiquement réalisé toutes les coiffes chics en vogue en Côte d’Ivoire. Donc, elles s’approvisionnent chez les autres », explique Serge, surnommé le coiffeur des stars au marché de Marcory. Deux prototypes sont évoqués dans tous les magasins : les Lace wigs et les Invisibles. Ce sont à l’origine des perruques et non des tissages. Les Lace wigs sont aussi appelés Front Lace Wigs qui sont des perruques indétectables. Ce, parce qu’il n’y a pas de démarcation nette ou de bosses. Les postiches possèdent un léger voile en tulle sur lequel sont noués à la main des cheveux humains. Selon la qualité de la perruque et les moyens financiers de l’acheteuse, on peut inclure les ‘’baby hairs’’ qui sont des cheveux fins qui poussent près des tempes pour donner un effet plus naturel à la perruque. Ce système permet de changer de coiffure en toute discrétion, sans abîmer les cheveux ou le cuir chevelu. Il existe plusieurs types de Lace wigs. Le Full lace wigs dont la dentelle est tout autour du bonnet et elle est collée sur la périphérie de la ligne de cheveux. Pour le Front lace wigs, la dentelle est à l’avant du bonnet et elle est collée afin d’obtenir un aspect naturel. L’arrière est construit comme une perruque traditionnelle et s’ajuste à l’aide de crochet. Enfin, le Lace wigs sans colle est construit sur un bonnet que l’on ajuste à l’arrière à l’aide d’un élastique ou comportant un élastique sur tout le pourtour. Mais, l’adaptation abidjanaise a introduit les mèches artificielles en lieu et place des mèches naturelles indiennes, brésiliennes, chinoises ou russes plus souples et résistantes. Une ‘’ivoirisation’’ qui s’explique par le coût trop élevé des mèches naturelles. Des perruques à moindre coût fixées avec de la colle pas toujours conseillée ont inondé les marchés. Amma Koné, tresseuse ivoirienne de mère ghanéenne, nous apprend que les spécimens sont arrivés à Abidjan à la faveur de la crise postélectorale qui a secoué le pays. « Les Ivoiriennes qui ont trouvé refuge dans ces pays sont revenues avec un certain nombre de connaissances dont la technique de confection de cette tresse classe par tissage et non avec des perruques. Mais, c’est ici que j’ai appris avec ma patronne, une Togolaise », informe-t-elle. « J’adore être bien coiffée. Je veux toujours paraître bien mise avec la tête à couper le souffle à mes admirateurs. Si pour cela je dois aller jusqu’en Chine ou à l’autre bout du monde pour me trouver une coiffure, cela ne me posera pas de problème. Pourvu que je sois satisfaite du résultat », se motive Clara qui est sûre que c’est la voie indiquée pour rentrer dans le cercle très fermé des ‘’dures gos de babi’’. Le seul hic, c’est qu’il faut mettre la main à la poche pour être ‘’in’’. Les Lace wigs sont très couteux. Les perruques s’arrachent à des centaines de mille. Elles sont vendues déjà confectionnées ou peuvent être faites sur mesure. Dans ce second cas, on mesure la tête de la cliente et on envoie la dimension à la boutique. Les plus abordables sont les Invisibles, qui laissent entrevoir le cuir chevelu à partir de raies joliment ouverts. «Hier, Anita a utilisé les mèches Diana de 3.000 Fcfa pour faire sa coiffure invisible et le résultat était plutôt satisfaisant même si la main-d’œuvre lui a coûté 7.000 F», indique Amma. Sinon pour le Lace wigs, c’est la somme de 15.000 F qui est demandée dans la majorité des salons de coiffure pour la pose. «Je préfère ces coiffures qui me rapportent beaucoup. Avec quatre ou cinq têtes par jour, j’ai entre 60 et 75 mille francs», nous apprend Rebecca, coiffeuse à la Riviera Palmeraie. Les tissages Lace wigs ont l’avantage de ne pas agresser les cheveux. On peut les garder plus longtemps. Et, cette technique est utilisée dans le milieu médical, chez les patients souffrant d’alopécies, accélérations de la chute des cheveux. Les inconvénients sont au niveau de la colle qui est appliquée directement sur la peau. Ce qui peut causer des allergies et des risques de cassure des cheveux de devant l

Par BA (Stagiaire)
In 
Nord-Sud

Sun, 15 Sep 2013 02:53:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy