décembre 2, 2022

Un haut diplomate américain : La Russie a trahi le “Nouvel Ordre Mondial”

Le Haut diplomate Christopher R. Hill dit que la réponse de la Russie à l’Ukraine crise signifie que Moscou a trahi le "nouvel ordre mondial", dont il a fait partie ces 25 dernières années.

Dans un papier pour l’influent Project Syndicate publication, Hill, ancien ambassadeur américain en Irak et en Corée, écrit que l’annexion par la Russie de la Crimée est une campagne "d’intimidation" contre Kiev qui a mis fin à une période historiquement stable de 25 ans, accusant Moscou de s’engager dans "la régression, la récidive, et l’attitude revancharde".

La définition du "nouvel ordre mondial" est la participation post-Glasnost de la "Russie désoviétisée" dans les institutions occidentales, l’économie de marché, et la mise en place d’une démocratie parlementaire multipartite."

"Ce nouvel ordre mondial a tenu près de 25 ans. Sauf lors d’une brève "guerre" entre la Russie et la Géorgie en Août 2008 (un conflit généralement considérée comme le résultat des décisions de dirigeants géorgiens téméraire), l’acquiescement et l’engagement de la Russie au sein du "nouvel ordre mondial", a été l’une des grandes réalisations de l’après-guerre froide», écrit Hill.

Hill, qui est un conseiller à la Albright Stonebridge Group, une «société de la stratégie globale" avec des tentacules profonde au sein de la Maison Blanche et du Département d’Etat, continue à accuser Moscou de chercher à faire revivre les beaux jours de l’empire soviétique, ajoutant que «la Russie … . ne semble plus intéressé par ce que l’Occident lui a offert lors des 25 dernières années: un statut spécial dans l’OTAN, une relation privilégiée avec l’Union européenne, et un partenariat lors des sommets diplomatiques internationaux".

Arguant que les sanctions occidentales sont peu susceptibles d’avoir un impact, Hill affirme que l’OTAN doit se préparer pour le long terme, avertissant que la Russie "cherchera à provoquer des troubles similaires chez les anciens pays du bloc soviétique".
Le parallèle avec l’invasion allemande de la Pologne en 1939 est anvancé pour expliquer que Moscou lancera une agression contre d’autres nations de l’Europe de l’Est, ce qui reste à démontrer.
Lire la suite

Wed, 30 Apr 2014 19:54:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy