janvier 28, 2023

Un rapport de la FAO révèle: Le nombre des affamés en hausse en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire, avec une hausse de 143,4%, fait partie des Etats où la hausse du nombre de personnes sous-alimentées a dépassé les 100 % sur 20 ans. Ce pays se trouve dans le lot de l’Ouganda (145,7%), de la Tanzanie (131,1%), de la Zambie (131,1%) et du Burundi (124,4%). Ces révélations émanent du dernier rapport de l’Organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sur l’état de l’insécurité alimentaire dans le monde (SOFI 2012), présenté hier à Rome, au siège de l’agence.
Le cas de la Côte d’Ivoire est très préoccupant. Car, c’est chaque jour que le régime Ouattara produit des Ivoiriens qui sortent carrément du circuit monétaire à travers des déflations sauvages, des agressions, des expropriations etc. Ces individus ne disposant plus de moyens financiers pour face à leur quotidien viennent grossir le lot déjà important des affamés. A côté d’eux, il y a ceux qui ne peuvent manger à leur faim du fait d’une inflation que le gouvernement ne peut maîtriser en dehors des discours propagandistes. En effet, après toute la communication menée pour faire croire à une baisse générale des prix des denrées de première nécessité, le constat est que les prix ne font qu’augmenter.
En deux ans, le régime Ouattara a produit un nombre considérable de « déchets humains ». Le nombre de personnes souffrant de « faim chronique » va encore augmenter.
A contrario, les meilleurs résultats ont en revanche été enregistrés par le Ghana qui a réduit le nombre de personnes affamées de 87 %, suivi du Mali (-44,3 %) et du Cameroun (-35,2 %).

J-S Lia in NOTRE VOIE
liasylve@yahoo.fr

Thu, 11 Oct 2012 10:36:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy