décembre 7, 2022

Violences postélectorales : au moins un mort à Abidjan

Au moins une personne a été tuée mardi soir à Abidjan dans des violences postélectorales après la proclamation des résultats officiels des élections régionales et municipales de dimanche, par la Commission électorale indépendante (CEI).

Selon une source sécuritaire jointe par APA, un ‘’jeune a succombé de ses blessures après avoir pris une balle dans la tête” lors d’une manifestation de protestation contre les résultats donnés le même jour par la Commission électorale indépendante (CEI).

‘’L’incident a eu lieu derrière la Mairie d’Adjamé vers chez le candidat Farikou Soumahoro”, a précisé la même source, ajoutant que les forces de l’ordre sont dans le secteur pour sécuriser le domicile de du candidat perdant Farikou Soumahoro.

D’autres sources contactées indiquent que deux ou trois personnes auraient également trouvé la mort lors de ces violentes manifestations postélectorales.

La Commune d’Adjamé, le centre commercial de la capitale économique ivoirienne a été remportée par Youssouf Sylla, le candidat du Rassemblement des républicains (RDR) avec 10 563 voix, soit 30,52%.

Des partisans du candidat indépendant Soumahoro aux municipales à Adjamé ont assiégé la mairie de la commune pour y installer leur mentor.

Ces manifestants ont également provoqué une émeute dans le marché du Forum, semant la peur et la panique au sein des commerçants.

La situation reste encore tendue dans certaines circonscriptions électorales du pays où les candidats contestent les résultats donnés par la Commission électorale indépendante (CEI).

APA

Wed, 24 Apr 2013 09:23:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy