décembre 9, 2021

Mèches, perruques et autres postiches : Le coup de gueule de Sayouba Traoré

Bonjour,
Ce matin, je vais parler d’un phénomène de société. Femmes ou hommes, regardez autour de vous ! Observez surtout les têtes des dames et des demoiselles africaines. Vous verrez toutes sortes de postiches.
Mèches, tissages, chevelures brésiliennes, il y en a pour tous les dégoûts. Outre le coût financier de ces coiffures, ce qui choque, c’est de voir chacune s’acharner à exhiber des chevelures singeant très maladroitement les femmes blanches. C’est sérieux. Et il faut mettre cela au même niveau que la dépigmentation des mélanodermes.
C’est une véritable honte. Je ne saurais dire d’où nous vient cette mode funeste. Mais je déplore ces parures qui sont, en définitive la négation de la nature nègre. Si nous en arrivons à vouloir gommer nous-mêmes l’image de l’homme noir, il faudrait s’interroger.
Cela relève de la psychiatrie. Des gens se font du fric en nous incitant à ce genre de bêtises. Nous l’acceptons, nous l’intériorisons, et après nous allons nous plaindre si les autres nous méprisent.
Je pourrais continuer longtemps ainsi. Et croyez moi, je ne suis pas le seul à faire cette remarque et à s’en offusquer. Je choisis volontairement de passer des noms sous silence, car ces personnes ne m’ont pas donné autorisation pour les citer.
Pour ma part, je dirai que si l’Africain n’est pas fier par lui-même de notre nature, c’est à désespérer. Ce n’est pas la peine que des chanteurs s’égosillent sur les podiums. Les journalistes et les scribouillards de toutes sortes peuvent déposer leurs stylos.
Pardonnez moi, mais il faut bien quelqu’un pour oser le dire. Il est vrai que dans le mot culture il y a ture, mais quand même !
Passez une bonne journée !

Sayouba Traoré
Journaliste – Ecrivain

Sat, 27 Jun 2020 16:25:00 +0200

Author: admin

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy