décembre 9, 2022

Arrivée de réfugiés ivoiriens du Togo et Ghana, hier Gnahoua Zago : «La libération des pro-Gbagbo nous a motivés»

119 réfugiés ivoiriens ont été volontairement rapatriés hier du Ghana et du Togo par le HCR. «La libération des pro-Gbagbo, récemment, nous a motivés et encouragés à revenir au bercail. Nous remercions le chef de l’Etat et l’invitons à poursuivent ces efforts pour la réconciliation nationale», a déclaré M. Gnahoua Zago, doyen des réfugiés, à sa descente d’un des deux cars ayant convoyé ceux-ci au siège du Saara (Un service du ministère des Affaires étrangères) à Cocody-2-Plateaux, autour de 16 h. Il fait allusion aux 12 pro-Gbagbo dont Affi N’Guessan, libérés, récemment, par Alassane Ouattara sous la pression nationale et internationale. Le Togo se taille la part du lion avec un plus grand contingent de 97 personnes sur les 119 rapatriés volontaires constitués majoritairement de femmes et d’enfants, présentant tous une bonne mine, à l’exception d’une dame traînant le pied droit et avouant sa maladie. Selon la représentante résidente du HCR, Ann Encontre, des convois similaires sont encore prévus d’ici quelques mois. De même, elle a indiqué que les réfugiés qui viennent de regagner Abidjan, recevront chacun 75 mille CFA pour les adultes et 50 mille CFA pour les non majeurs en vue de faire face à leurs besoins pressants. 8 mille réfugiés ivoiriens sont encore au Ghana et 4 mille sur le sol togolais, toujours à en croire Ann Encontre. La guerre postélectorale de 2010-2011 est à l’origine de ces milliers d’Ivoiriens encore hors du pays.

Félix Téha Dessrait
In Notre Voie

Fri, 30 Aug 2013 08:40:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy