février 1, 2023

Bingerville Le maire attaqué : plus de 19 millions Fcfa pour sa campagne emportés

Jeudi 11 avril 2013, alors qu’il revenait de la Banque, il a été attaqué par des individus qui ont emporté plus de 19 millions de F Cfa. De fait, selon les informations de source proche de la victime, pour la suite de sa campagne qui, bien entendu, demande beaucoup d’argent, Beugré Djoman, flanqué de son épouse et d’un collaborateur, se rend à sa banque, au Plateau. Il est environ 13h, lorsque l’opération terminée, le maire quitte l’établissement financier avec en sa possession, l a somme de 19 400 000 F Cfa. Avec ses compagnons, il embarque à bord de son véhicule, une Mitsubishi de type 4×4.

Dans la voiture où le couple Beugré est installé sur la banquette arrière, l’ambiance est à la gaieté. Toutes les causeries tournent autour des élections prochaines. Et dans tout cela, le retour pour Bingerville semble très bien se passer. Du moins, jusqu’à la station Shell, à la Riviera, non loin de la pharmacie Sainte-famille, où entre le chauffeur pour faire le plein du véhicule. A cet instant précis, une Peugeot de type 406, de couleur grise, avec l’immatriculation ignorée, fait son entrée dans la station-service. A bord, quatre individus dont deux mettent brutalement pied à terre, avant de brandir kalachnikov et pistolet automatique.

Ils se dirigent aussitôt vers le véhicule du maire et lancent : « Halte police !». Puis, aussi curieux que cela puisse paraître pour des flics, ils exigent le sachet noir contenant les millions de F Cfa. Ils le récupèrent avant d’y ajouter le sac à main de l’épouse du premier magistrat de la ville de Bingerville. Un sac renfermant argent et pièces administratives. Puis sans être inquiétés, les malfaiteurs quittent les lieux et disparaissent dans la nature. Laissant derrière eux, le maire et ses compagnons sous le choc.

Peu après, les victimes se rendent au commissariat de police du 18ème arrondissement, à la Riviera et portent plainte contre X. Une enquête est aussitôt ouverte afin de mettre le grappin sur les auteurs de cette attaque. Les bandits qui, apparemment, étaient au parfum du déplacement du maire à la Banque, l’ont filé. Les résultats de l’enquête sont donc attendus.

Madeleine TANOU in Soir Info

Sat, 13 Apr 2013 02:38:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy