décembre 6, 2022

Côte d’Ivoire: des détenus s’évadent de la prison d’Abidjan

Une cinquantaine de détenus de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), la plus grande prison de Côte d’Ivoire, ont réussi à s’évader vendredi, dont une vingtaine ont été rattrapés, a-t-on appris de source proche du dossier.

Plus d’une cinquantaine de prisonniers sont sortis vendredi matin, parmi lesquels une vingtaine ont pu être repris, a déclaré à l’AFP cette source.

Le ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko a déploré un incident regrettable sur la télévision publique RTI, évoquant notamment une défaillance au niveau d’un mirador, mais il s’est borné à faire état de vérifications en cours pour voir si des détenus manquent à l’appel.

Vendredi en fin d’après-midi, des soldats des Forces républicaines (FRCI) effectuaient des fouilles de véhicules à un barrage à proximité de la prison, a constaté un photographe de l’AFP. Des prisonniers sont sortis, a expliqué un militaire.

Les FRCI, ainsi que la gendarmerie et la police, s’étaient déployées dans la matinée sur les lieux, avec le renfort de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci).

Des riverains interrogés par l’AFP ont dit avoir entendu des tirs nourris dans le secteur, une source militaire évoquant des tirs de sommation.

Dans des conditions restées obscures, tous les détenus de la prison d’Abidjan s’étaient évadés le 31 mars 2011, jour de l’entrée dans la ville des forces du nouveau chef d’Etat Alassane Ouattara, qui ont arrêté le 11 avril suivant le président déchu Laurent Gbagbo après deux semaines de guerre et une crise postélectorale de quatre mois ayant fait quelque 3.000 morts.

Depuis longtemps délabrée et surpeuplée – construite en 1980 pour recevoir 1.500 détenus, elle en accueillait 5.300 – la Maca a été rouverte après rénovation en août 2011 et accueille actuellement quelque 2.200 prisonniers, selon les autorités.

AFP

Sat, 05 May 2012 01:00:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy