novembre 28, 2022

Côte d’Ivoire-France / Célébration du 14 Juillet à Paris : Voici le ministre que Gbagbo envoie chez Sarkozy

Photo : DR
Pas de repos ni de temps mort pour Laurent Gbagbo depuis son retour de Casablanca. Arrivé le Jeudi 17 Juin 2010, il a reçu le lendemain Guillaume Soro, Affi Nguessan, Mamadou Koulibaly, Désiré Tagro et bien d’autres cadres et personnalités du pays. Et puis Dimanche 20 Juin, tout le monde a pu écouter le communiqué lu par le porte-parole Gervais Coulibaly. Loin des bruits, des regards indiscrets et des allées et venues du Palais présidentiel du Plateau, Laurent Gbagbo a poursuivi ensuite les consultations et échanges en sa Résidence. Mercredi 23 Juin, il a eu un déjeuner de travail avec le Ministre de la Défense Amani Michel. Hier encore le ministre de la Défense était avec le chef de l’Etat. Cette fois-ci c’était en compagnie du chef d’Etat major, Philipe Mangou. Selon nos informations Michel Amani N’Guessan sera à Paris à l’occasion du 14 Juillet, fête nationale de la France, à la tête d’une importante délégation civile et militaire qui participera entre autre au grand défilé ou à la grande parade sarkozyenne sur les Champs Elysées. L’événement coïncidant avec l’année du cinquantenaire de l’indépendance de plusieurs pays africains partenaires et amis de la France, Nicolas Sarkozy y accorde un cachet particulier. Absent lui-même, sauf changement extraordinaire et exclusif de dernière minute, Laurent Gbagbo a accordé tout de même une bienveillance à l’invitation du chef de l’Etat français, en missionnant Michel Amani. Toutefois, selon certains lobbyistes déjà à l’œuvre et à la manœuvre, si les autorités françaises s’accordent avec Laurent Gbagbo sur un cadre favorable de concertation et de dialogue comme souhaité par le chef de l’Etat ivoirien à la veille du sommet Afrique-France de Nice, sa présence effective peut toujours être envisagée à ce rendez-vous auquel tient Nicolas Sarkozy. Le 14 Juillet c’est dans une vingtaine de jours. Mais avant cette date, le chef de l’Etat va encore nettoyer les écuries d’Augias et marquer des points et avancées dans la lutte pour la moralisation de la vie publique. De grosses têtes pourraient encore tomber, selon un gbagbologue averti. Il est bon de savoir que sur l’agenda du chef de l’Etat hier, il y a eu une rencontre avec le Procureur de la République, Tchimou Raymond qui a remis une copie du rapport de plus d’une soixantaine de pages des conclusions du parquet sur la filière café-cacao. Toujours au sujet du café-cacao, Laurent Gbagbo a rencontré l’équipe chargée de la réforme. Une audience qui arrive au même moment qu’une polémique sur la fin du mandat de l’équipe d’Anoh Gilbert

Avec le partenariat de L’Intelligent d’Abidjan / Par Charles Kouassi

Fri, 25 Jun 2010 03:18:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy