décembre 1, 2022

Côte d’Ivoire : Le défilé des travailleurs du 1er mai annulé “pour des raisons de sécurité”

"Nous n’avons pas organisé de défilé pour éviter des intrusions. Il n’ya pas encore totalement la sécurité", a déclaré M. Adé à la presse à l’occasion de la commémoration de la fête des travailleurs.

"Pendant le défilé, des éléments incontrôlés peuvent s’introduire pour créer des perturbations", a-t-il expliqué.

Quoique s’étant abstenue d’une manifestation festive, l’UGTCI a tout de même présenté des doléances des travailleurs ivoiriens au gouvernement.

Celles-ci s’articulent notamment autour de la cherté de la vie, de la sécurité des biens et des personnes, et du problème de l’emploi.

"Avec la crise qui a secoué le pays, plus de 80 000 emplois ont été perdus. Il y a eu par ailleurs plusieurs entreprises sinistrées", a relevé Mensah Adé, soulignant l’importance de mettre l’emploi au premier plan.

La centrale syndicale des travailleurs ivoiriens a en outre fait état de la revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et de la rétrocession par le gouvernement de la Mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) aux mutualistes eux-mêmes.

La fête du travail est célébrée tous les 1er mai dans le monde en souvenir de la lutte menée par des travailleurs, qui a abouti à l’amélioration des conditions de travail.

L’événement fait l’objet chaque année d’une manifestation populaire et grandiose.

Xinhua

Wed, 02 May 2012 00:15:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy