janvier 28, 2023

CPI: Ils ne libèreront pas le Président GBAGBO si rien ne les y oblige!

Hier, ils n’ont pas libéré Patrice Lumumba. Ils l’ont exécuté ; ils ont dépecé son corps qu’ils ont fait fondre dans de l’acide. Avant-hier, ils n’ont pas libéré les aborigènes kenyans. Ils les ont capturés et exterminés. A cette même époque, ils ont arrêté et liquidé tous les leaders éclairés camerounais dont Ruben Um Nyobè, père de l’Indépendance du Cameroun, pour ne laisser vivre que ceux qui avaient abdiqué puis juré d’obéir au doigt et à l’œil.
Aujourd’hui, ils ont Laurent GBAGBO. Il est un cas d’école. Sa punition devra être exemplaire. Ils l’ont décidé. Ils ont trouvé, comme hier au Togo et au Congo au moment où ils assassinaient Sylvanus Olympio et Patrice Lumumba, des bras nègres agissants qui ont tout organisé sous leur égide afin que Laurent GBAGBO soit humilié, anéanti et présenté comme un exemple à ne pas imiter.
Alors pourquoi voulez-vous qu’ils le libèrent?
Ils savent qu’ils ne peuvent rien lui reprocher qui puisse être prouvé avec des faits car il est innocent. Ils savent qu’il n’a pas fui en avril 2011, la mort qu’il a rencontrée nez à nez dans la résidence officielle construite par Félix Houphouët-Boigny qu’ils ont présentée comme le Bunker privé d’un “dictateur”. Ils savent qu’il ne fuirait jamais une justice quand bien même minable, instrumentalisée et raciste. Ils le savent parce que Laurent GBAGBO leur a dit qu’il a déjà réglé son problème avec la mort. Elle ne lui dit rien. Il n’en a rien à cirer. Et en tant qu’historien, il sait que, même arbitrairement condamné et enfermé jusqu’à ce que mort s’en suive dans leur prison, l’histoire le réhabilitera. Et son nom et celui de ses descendants n’en sortiront que grandis. Donc en prison ou non, il sait et leur a dit qu’il n’en est que grandi.
Et puis, où Laurent GBAGBO fuirait-il pour aller se réfugier avec tous leurs espions, tous leurs satellites, toute sa personnalité emblématique qui a traversé tous les confins du monde?
Mais leur juge appelée Gourmandise ou je ne sais quoi, a préféré la voie de la diabolisation déjà largement ouverte, en présentant Laurent GBAGBO comme un fuyard qui prendrait la poudre d’escampette, dès qu’il aura franchi le seuil des goulags de la CPI à la Haye. Quel mépris!
Mais s’ils s’adonnent à ce spectacle éhonté, immoral, bas et sans aucune étique sociale, c’est parce que rien ne les oblige à libérer le Président élu des Ivoiriens. Nos cris de “singes excités” à la Haye, nos marches et convois de “troubadours” en France, nos prises de parole qu’ils considèrent comme du racisme à l’envers, tout ce que nous faisons pour démontrer la dimension emblématique de Laurent GBAGBO ainsi que sa légitimité citoyenne et constitutionnelle, les énerve, les amuse ou les pousse à briser avec plus mépris, notre moral. Du moins, c’est ce qu’ils croient.
C’est pourquoi j’insiste: la Libération du Président Laurent GBAGBO passe ABSOLUEMENT par la libération de la Côte d’Ivoire. Si la République est rétablie, si l’Etat de droit est restauré, si la Côte d’Ivoire libérée exige la libération immédiate et sans condition de Laurent GBAGBO et qu’ils savent qu’en ces temps-là, leurs intérêts en dépendent, vous verrez le Woody ivoirien à l’Aéroport International Félix Houphouët-Boigny avec son sourire classique chapeauté cette fois-ci d’un air grave.
Digne et fier peuple de Côte d’Ivoire, Camarades membres de la Révolution Permanente, dignes guerriers de la Résistance Patriotique et Révolutionnaire, frères panafricanistes, amis internationalistes, la Libération de Laurent GBAGBO passe IMPERATIVEMENT par la Libération de la Côte d’Ivoire.
La Révolution Permanente vous le dit depuis le début. Expérimentez le contraire et vous verrez que vous reviendrez après le 13 août 2012 nous dire que vous vous êtes trompés de chemin. Je ne sais pas comment vous le dire. Je ne sais plus avec quels mots vous le dire. Je ne peux pas vous faire entrer dans mon esprit pour partager cette conviction spirituelle et divine sur cette évidence.
Mais, je prie pour que notre Dieu tout Puissant vous aide à comprendre. Après, nous aviserons.
A Très bientôt.

Hassane Magued

Sun, 22 Jul 2012 04:30:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy