décembre 6, 2022

Débat Gbagbo-Ouattara : Un face à face sous haute surveillance militaire

Photo : DR
LE FACE À FACE entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara à la RTI le jeudi 25 Novembre 2010 s’est dé- roulé sous haute surveillance militai- re. C’est à 20h43 mn que le candi- dat de La Majorité Présidentielle Laurent Gbagbo a franchi le seuil du portail principal du site abritant la té- lévision nationale ivoirienne. Il sera suivi quelques instants après par le candidat du RHDP à 20heures 52 mn. Quadrillée par des VAB et des chars des Forces de défense et de sécuri- té de Côte d’Ivoire tout le temps qu’a duré le débat télévisé, la RTI a été le théâtre de toutes les attentions hier soir. Dès 15 heures, tout le disposi- tif sécuritaire était déjà en place. Pour permettre aux FDS chargées d’assu- rer la sécurité du face-à-face, la RTI a été vidée de son monde. De Saint- Jean au carrefour « la vie » ou du car- refour Mermoz à Danga, personne ne pouvait s’aventurer vers la maison bleue de Cocody. Une situation qui rappelle bien l’après 19 Septembre 2002, une période d’exception avec son corollaire d’Etat d’urgence ou de couvre feu. Les riverains quant à eux étaient obligés de faire le grand tour pour rallier soit leurs résidences ou leurs lieux de travail. Cette ren- contre entre ‘’les deux finalistes’’ du scrutin du 28 Novembre 2010 a été bénie par une forte pluie qui s’est
abattue sur Abidjan à vingt minutes de la fin du débat. Les deux candi- dats ont pu regagner tranquillement leurs résidences respectives sans heurts. Ceci au grand bonheur des Ivoiriens qui avaient la peur au ventre depuis l’annonce de ce face à face historique.

Fri, 26 Nov 2010 04:43:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy