avril 1, 2023

L’UE s`inquiète de la radicalisation de la campagne

Photo : DR
LA CHEF DE LA DIPLOMATIE de l`UE, Catherine Ashton s`est inquiétée jeudi de la radicalisation de la cam- pagne présidentielle en Côte d`Ivoi- re, où les incidents se multiplient à l`approche du deuxième tour entre les partisans des rivaux Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. "La campagne du deuxième tour se radicalise et prend une tonalité qui n`est pas sans risques", a déploré la Haute représen- tante de l`UE pour les Affaires étran- gères. Mme Ashton a invité "les can- didats, leurs militants et l`ensemble
des acteurs politiques à faire preuve de responsabilité pour une cam- pagne digne et sans violence et de respecter le droit des électeurs à fai- re leur choix dans la sérénité", selon un commmuniqué publié par ses services. Elle a insisté pour que la pu- blication des résultats se réalise de "manière transparente afin qu`elle ne puisse faire l`objet d`une contestation ultérieure". Elle a souhaité "l`accès des observateurs à toutes les opérations électorales". Quelque 5,7 millions d`Ivoiriens sont appelés à départager
dimanche le chef de l`Etat sortant Lau- rent Gbagbo et l`ex-Premier ministre Alassane Ouattara au second tour d`une présidentielle sous tension, destinée à enterrer une décennie de coups d`Etat et de violences. Face aux menaces de violences, le Conseil de sécurité des Nations unies a décidé de transférer de sa mission au Liberia voi- sin 500 hommes et une unité aérien- ne pour renforcer l`Opération des Na- tions unies en Côte d`Ivoire (Onuci, plus de 8.500 hommes).

Fri, 26 Nov 2010 04:47:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy