novembre 27, 2022

Elections municipales à Abidjan: Des policiers en colère

Les policiers demandent qu’on leur verse ce qui leur revient/Ph : M’BRA Konan
Le message radio de la Direction générale de la Police nationale (Dgpn) numéro 258 du 19 avril 2013, diffusé pour la première fois à 22h, est clair. Tout élément commis à la surveillance des élections doit percevoir la prime de 15.000 francs Cfa. Que ne fut la surprise de plusieurs éléments de recevoir, en tout et pour tout, la somme de 3.000 francs Cfa.

Ceci a fini par soulever le courroux des centaines de Policiers à Port-Bouët, Koumassi, Abobo et à Cocody . « Nous nous en tenons au message radio qui stipule clairement que chaque élément sur le théâtre des élections doit percevoir quinze mille francs Cfa. », a semblé mettre en garde un sergent-chef en compagnie de ses collègues, dans la commune de Koumassi.

D’ailleurs, ce sous-officier et ses compagnons tout comme certains de leurs collègues ont refusé de se faire remettre les trois mille francs Cfa de prime.

Aussitôt informés, des responsables de District de Police d’Abidjan ont convoqué des réunions de crise afin de désamorcer la bombe que pourrait constituer ce « fâcheux contentieux ». Indiquons que plusieurs centaines d’éléments des Forces de l’ordre ivoiriennes appuyés par ceux de l’Onuci ont été détachés à la surveillance des élections municipales et régionales du dimanche 21 avril 2013.

M’BRA Konan in Soir Info

Mon, 22 Apr 2013 08:41:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy