décembre 9, 2022

Exclusif / Scandale financier à Paris : 32 millions de FCFA détournés à l’ambassade de Côte d’Ivoire

Photo : DR
49.855 Euros, soit la bagatelle de 32.405.750 FCFA destinée au paiement de salaires des militaires Ivoiriens en stage en France. C’est le montant détourné par le comptable militaire de l’ambassade de Côte d’Ivoire en France, l’adjudant Vigoury qui aurait ensuite pris la poudre d’escampette en prenant soigneusement le soin de se mettre à l’abri. Privant ainsi les militaires en stage en France, de six (06) mois de salaires. L’adjudant Vigoury a voulu ruser avec la justice militaire ivoirienne en changeant de nationalité (il est désormais français) on ne sait avec quel mic-mac. Malheureusement pour lui, selon nos sources au près de l’ambassade de Côte d’Ivoire à Paris, l’attaché de défense, le général Lohouès aurait saisi le procureur militaire Ange Kessy et certains de ses proches collaborateurs pour traquer le militaire délinquant qui ternit l’image de son pays malgré les efforts faits par le gouvernement ivoirien. Ils se rendront en début de cette semaine sur les bords de la Seine pour enquêter sur cette autre affaire de détournement de 32 millions de FCFA qui défraie la chronique dans les chancelleries, seulement quelques semaines après la rocambolesque affaire de 2 milliards volatilisés dans l’achat d’armes aux Etats-Unis. L’adjudant Vigoury pour réussir son coup, a imité la signature de son supérieur hiérarchique, le général Lohouès attaché de défense à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Paris, pour opérer des retraits. C’est la banque où est logé le fonds qui va attirer plus tard l’attention du général Lohouès qui découvre que plusieurs chèques ont servi à des retraits sous une fausse signature. Nos sources indiquent que le commissaire du gouvernement Ange Kessy et son substitut chercheront à savoir comment l’adjudant Vigoury a pu retirer les 32 millions en plusieurs étapes d’ailleurs sans être épinglé par ses supérieurs ? L’attaché de défense, le général Lohouès, ne recevait-il pas régulièrement des relevés de compte jusqu’à ce qu’il s’aperçoive que le compte était en train d’être appauvri par des débits douteux ? Comment un militaire Ivoirien en activité et non déchu de la nationalité ivoirienne peut-il aussi facilement que cela puisse paraître, acquérir la nationalité française ? Surtout quand on sait que l’acquisition de la nationalité française est devenue un véritable calvaire pour les étrangers. Autant de questions qui justifient le déplacement de Ange Kessy au pays de Sarkozy.

Avec l’Intelligent d’Abidjan / Par Dosso Villard

Mon, 18 Oct 2010 02:57:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy