novembre 30, 2022

Finances / Douanes, Impôts et Trésor : Trois régies dans le viseur des fonctionnaires du FMI

Photo:DR
Outre le passage en revue de l’ensemble du programme économique, les missionnaires s’enquièrent de l’environnement dans lequel évoluent les trois principales régies financières, en l’occurrence les Douanes, les Impôts et le Trésor. La visite de la délégation de Mme Boris Ross dans ces différentes régies, s’inscrit dans le cadre du suivi et de la gestion transparente, dans la conduite de certaines opérations. Notamment en ce qui concerne le paiement de la dette intérieure. Mme Djédjé Mama Simone en a toujours fait une priorité. Vu qu’elle fait partie du programme conclu entre l’Etat de Côte d’Ivoire et les bailleurs de fonds, pour ce qui est des dispositions devant conduire le pays à l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE. C’est dans ce cadre que la patronne du Trésor et de la Comptabilité publique a instruit ses services à travailler avec beaucoup d’égard et de sérénité sur ce dossier. Lors d’une rencontre, elle avait même menacé de sanctionner tout agent qui se rendrait complice d’acte répréhensible. Ce qu’attendent les inspecteurs de la Banque Mondiale, du FMI et de la BAD des services des Douanes, ce sont des performances. Deux fois épinglée déjà, cette régie avait été interpelée par les inspecteurs de ces institutions.. En réponse aux recommandations de ceux-ci, Alphonse Mangly, Directeur général des Douanes et ses ‘’soldats’’ ont redoublé d’effort. Au premier semestre 2010, ils ont réalisé une performance de 457 milliards de FCFA sur un objectif de 435 milliards de FCFA. Des résultats qui témoignent de l’engagement des services des Douanes à renouer avec la croissance, en dépit des difficultés enregistrées. Partant de cela, l’on s’entend à des réactions positives des inspecteurs du FIM, de la Banque mondiale et de la BAD qui apprécieront la qualité de travail abattue au niveau des Douanes. Il en est de même pour les Impôts où les réformes devront assurer les inspecteurs. Au niveau de cette régie, l’on pense que beaucoup a été fait. Mais le seul problème est le redéploiement de l’administration fiscale dans les zones CNO

Avec la partenariat de l’Intelligent d’Abidjan / Par H.Kouassi

Thu, 23 Sep 2010 11:08:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy