décembre 6, 2022

France – Les vieux téléphones portables récupérés en Afrique recyclés au Havre

Orange, l’opérateur de téléphonie, s’est associé avec une entreprise du Havre pour rapatrier et recycler des anciens téléphones portables provenant d’Afrique. La société s’appelle Morphosis, elle est spécialisée dans la valorisation des métaux rares issus des déchets électroniques. Elle réceptionne les conteneurs de déchets provenant des ateliers de collecte créés par Orange et Emmaüs International en Afrique pour ensuite les trier et les traiter en fonction de leur composition.
Des déchets récupérés en Afrique et recyclés en France

Jeudi 6 mars 2014, Serge Kimbel, directeur de Morphosis, Alain Liberge, directeur de l’environnement et de la responsabilité sociale d’Orange France et Pascale Homs, déléguée régionale Orange Haute-Normandie se sont rendus dans les ateliers Havrais de Morphosis pour présenter ce partenariat est né il y a six mois. Le processus est simple. Morphosis réceptionne les conteneurs de déchets de mobiles, au port du Havre, qui proviennent des cinq ateliers de collecte, créés en Afrique par Emmaüs International et Orange : au Burkina Fasso, au Bénin, à Madagascar, en Côte d’Ivoire et au Niger. Serge Kimbel, directeur de Morphosis, détaille :

"À la réception des conteneurs, nous trions chaque type de déchets pour les traiter en fonction de leur composition. Ensuite, nous les transformons en affinant les métaux rares qui sont à nouveau réutilisables pour la fabrication de nouveaux produits ou d’équipements. Le processus de transformation varie entre trois et sept étapes, selon le produit."

Valeurs écologique et solidaire

Les Français abandonnent, chaque jour, de nombreux mobiles en bon état de marche pour se tourner vers des modèles plus performants. Ces derniers sont souvent envoyés en Afrique où l’utilisation des téléphones portables se développent fortement. Le continent compte aujourd’hui près de 500 millions de terminaux, mais aussi des millions de déchets de mobiles qui finissent souvent jetés ou brûlés, faute de filières de recyclage disponibles. Les ateliers créés par Emmaüs International et Orange permettent désormais de collecter ces déchets qui sont ensuite acheminés jusqu’au Havre pour y être recyclés. Pour Alain Liberge, c’est une réussite. Il appelle cela « la règle des trois « R » : Réparé, Réutilisé et Recyclé.
Lire la suite

Sat, 08 Mar 2014 08:24:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy