novembre 29, 2022

Hamed Bakayoko accuse les fidèles de Gbagbo. Toussaint Alain rejete les accusations

Le ministre ivoirien de l’Intérieur a déclaré mardi que des fidèles de l’ancien président Laurent Gbagbo sont responsables des attaques qui ont fait dix morts dans les rangs de l’armée depuis dimanche à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire.
“Les agresseurs faisaient partie d’un réseau de miliciens et de soldats pro-Gbagbo”, a dit à Reuters Hamed Bakayoko. “Nous en avons des preuves formelles. Nous avons les aveux de ceux que nous avons arrêtés hier avec des armes et des munitions près des lieux de l’attaque.”
Des hommes armés ont ouvert le feu dimanche matin sur un commissariat de police et un barrage routier de l’armée à Abidjan, tuant cinq militaires. Lundi, c’est le camp militaire d’Akouédo, à la lisère est de la ville, qui a été attaqué et cinq autres soldats ont été tués.
Pour le ministère ivoirien de la Défense, ces attaques visent à “inquiéter la population et les investisseurs”.
Toussaint Alain, ancien porte-parole du président Gbagbo, a rejeté les accusations du gouvernement ivoirien et a demandé une enquête impartiale sur ces violences.
“Ces accusations ne tiennent pas debout. Si M. Bakayoko tient vraiment les coupables, qu’il les montre”, a dit Toussaint Alain, qui vit en exil. “Ces attaques mettent en lumière l’échec de M. (Alassane Ouattara) et son incapacité à rétablir durablement la paix”, a-t-il ajouté.
Le président Alassane Ouattara, dans une allocution télévisée lundi soir, a dit avoir donné des ordres pour “combattre sans pitié” ceux qui veulent déstabiliser le pays.
La Côte d’Ivoire, premier exportateur mondial de cacao et ancienne vitrine économique des ex-colonies françaises d’Afrique occidentale, sort de longues années de rebellion et d’instabilité politique.

Reuters

Wed, 08 Aug 2012 16:22:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy