février 3, 2023

Insolite / Tiassalé: Il abat une gazelle, son compère meurt juste après

Un habitant du village d’Ahouakro, à Pacobo, dans le département de Tiassalé, est mort mystérieusement, lors d’une partie de chasse, juste après que son compère ait abattu une gazelle qu’ils ont pistée ensemble.
Blin Kouassi Yao, habite également Ahouakro; il a pris dans un des nombreux pièges qu’il a dressés en brousse une gazelle. L’animal va parcourir, comme c’est le cas pour ce type de piège, une certaine distance jusqu’à ce qu’un obstacle le retienne; il faut donc le suivre à la trace.
Il part solliciter l’appui de Kouadio Yao, chasseur de son état, qui accepte de lui prêter main forte. Un fusil en bandoulière, flanqué de ses deux chiens et de deux de ses bambins, dont le plus âgé n’a que 11 ans, Kouadio Yao, accompagne Blin Kouassi Yao pour pister sa prise.
Après un long trot, l’animal est retrouvé, coïncé, comme il était prévu. Blin veut l’abattre lui-même. Kouadio lui passe son fusil. Un premier coup part, puis un deuxième. Alors que la bête s’écroule et que l’heureux tireur s’ébranle vers la carcasse, il est alerté par des cris de détresse de l’un des fils du chasseur.
Son père, en effet, est en train de se tordre de douleur, il agonise alors qu’il n’a pourtant été atteint par aucun des coups de feu tirés. Celui-ci décède en route pendant que son compagnon le conduit au centre de santé dudit village. La gendarmerie, alertée, est venue pour procéder aux constats d’usage.
La mystérieuse mort du chasseur de gazelle survenue depuis dimanche est toujours au centre de toutes les conversations à Ahouakro où tous se refusent à consommer de ce gibier qui, entre-temps, a été ramené au village.



AIP

Tue, 10 Sep 2013 20:36:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy