décembre 2, 2022

Investissement, relance post-crise/Invité par Ubifrance : Charles Diby Koffi rassure les investisseurs français

Photo : DR
L’on retient du séjour de la délégation ivoirienne à Paris, à l’invitation de Ubifrance, que les opérateurs économiques français ont un penchant pour le marché ivoirien. Ils sont tous déterminés à revenir et à investir en terre ivoirienne. Car, pour ces investisseurs, la Côte d’Ivoire compte beaucoup, eu égard aux enjeux qui s’offrent à eux. C’est le sens de l’invitation de la Côte d’Ivoire, en tant que pays d’honneur. Si tous les investisseurs français désireux de s’installer en Côte d’Ivoire viennent, cela donnera un coup de pousse à l’économie nationale. C’est pourquoi, au cours des différentes rencontres qu’il a eues avec les délégations, le ministre Charles Koffi Diby n’a pas eu tort de souhaiter de tous ses vœux, que le nombre des entreprises françaises puissent doubler, passant, de ce fait, de 700 à 1400. L’argentier ivoirien est convaincu que ‘’la prospérité du secteur privé est une source de richesse pour le pays aussi bien en termes de ressources fiscales qu’en termes de création d’emplois’’. C’est la raison pour laquelle, il a plaidé pour la venue des investisseurs français en Côte d’Ivoire. S’agissant des entraves auxquelles pourraient être exposés les investisseurs désireux d’emprunter la destination Côte d’Ivoire, le ministre Charles Diby Koffi a eu le soutien du Président de la chambre de commerce et d’industrie française, qui a battu campagne pour la Côte d’Ivoire. Jean Dollé a réitéré dans les colonnes d’un confrère, que ‘’la Côte d’Ivoire, c’est une économie qui a résisté à la crise et qui est prête à redémarrer. (…) On passe donc de la récession à la reprise de l’économie’’. Le président de la Chambre de commerce française en Côte d’Ivoire qui croit à un possible redécollage de l’économie ivoirienne, a révélé qu’il serait dommage que les opérateurs économiques français négligent cette puissance économique sous-régionale qui se remet de sa longue crise militaro-politique et qui garde, malgré toutes les difficultés qu’elle a connues, son leadership’’. «Contrairement à ce qui est véhiculé par les médias, ce pays est majoritairement francophile, un partenaire commercial de premier plan pour la France dans la zone Franc, et le 4ème en Afrique subsaharienne», a assuré Jean Dollé

Honoré Kouassi

Encadré

Charles Diby Koffi, invité d’honneur
A la faveur des rencontres annuelles initiées par Ubifiance, le ministre Charles Diby Koffi séjourne en France pour les journées dites Côte d’Ivoire à Paris comme à Strasbourg. Il a invité les opérateurs économiques français à investir en Côte d’Ivoire, avec une argumentation digne du lauréat de ‘’The Banker’’. Egalement invité d’honneur de la Chambre de commerce et d’industrie, il s’est entretenu hier mardi 6 juillet 2010 avec ceux-ci. Charles Diby Koffi s’est montré rassurant, en indiquant qu’il y a encore des opportunités d’affaires et que la Côte d’Ivoire est prête à accueillir tous ceux qui veulent s’installer sur son sol pour entreprendre. L’argentier est donc allé à cette rencontre annuelle de Ubifrance, dans l’esprit de conquête de nouveaux investisseurs. Charles Diby Koffi en a besoin, dans le cadre de sa mission, concernant les actions économiques. Même si les perspectives économiques s’annoncent meilleures pour 2010, l’argentier ivoirien dit avoir besoin du soutien des opérateurs économiques du secteur privé. D’où son appel : «Venez nous aider à créer de la richesse»

H.K

Wed, 07 Jul 2010 03:04:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy