La presse libre de nouveau menacée: “Aujourd’hui” encore suspendu

Le quotidien «Aujourd’hui» demeure dans l’œil du cyclone. Le journal dirigé par le journaliste Joseph Titi ne paraitra pas pendant 12 jours. C’est la sentence prononcée hier par le Conseil national de la presse (Cnp). L’organe de régulation placé sous l’autorité d’Eugène Dié Kakou reproche au journal d’avoir publié, dans son édition du mardi 13 mars 2012, un article intitulé «Soro à la tête d’un Parlement wouya-wouya». Cette énième suspension du journal «Aujourd’hui» s’inscrit, sans nul doute dans la logique de bâillonnement de la presse libre par le régime Ouattara. Les journaux non inféodés au pouvoir sont régulièrement traqués par le Cnp qui ferme les yeux sur les dérapages des titres proches du chef de l’Etat.

Jean Khalil Sella in Notre Voie

Sat, 17 Mar 2012 02:32:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy