janvier 28, 2023

Les patriotes des Etats Unis soutiennent Mugabe et demandent la libération du Président Gbagbo

Répondant en effet à l’appel de plusieurs organisations de défense des droits des noirs et de la plateforme des organisations patriotiques aux USA conduite par Dr Eric EDI, plusieurs centaines d’Ivoiriens, d’Africains et d’Américains se sont retrouvés le Mercredi 26 Septembre 2012 dernier devant l’ONU pour célébrer le réveil du panafricanisme et soutenir les leaders panafricains du monde et des combattants des libertés des peuples noirs d’Afrique. Soutenir plus particulièrement le Président Robert Mugabe du Zimbabwe et demander la libération du Président Ivoirien Laurent Gbagbo constituaient la raison essentielle du rassemblement de ce jour qui aura duré plus de trois heures d’horloge.
« Nous soutenons les combats de MUGABE », « Libérez GBAGBO », «Etats Unis et France, libérez Zimbabwe », « Les terres africaines aux Africains », « Longue vie à Laurent GBAGBO et à Robert Mugabe », « Résistants Africains dressez- vous », « A bas l’impérialisme », « GBAGBO et MUGABE, un combat juste pour les générations futures » tels étaient les slogans que scandaient les marcheurs du jour qui ont eu a écouter les interventions des représentants des différents groupes ayant pris part à cette manifestation :
C’est d’abord l’Américain CHIMUREGWE, responsable du « December 12 Movement » qui a insisté sur la nécessité du réveil du panafricanisme et de l’unité africaine. Il a fustigé les manœuvres des Nations Unies et des Institutions internationales bâties sur la suprématie occidentale avant d’exhorter les délégations Africaines à une prise de conscience sur l’emprise de l’ONU sur les politiques Africaines.
Ce fut ensuite le tour du juriste Sylvestre Kouadio de révéler avec photos à l’appui les nombreuses et graves violations des droits de l’homme sous le régime Ouattara depuis le 11 Avril 2011. Il soulignera surtout « le silence complice de l’ONU et de ses dirigeants qui ont finalement du mal à reconnaitre qu’ils ont imposé à la Côte d’Ivoire un dictateur tortionnaire bon teint ».
Lorsque le bouillant Dr Edi ERIC, prit la parole au nom du comité d’actions pour la Côte d’Ivoire, ce sera pour insister sur les valeurs panafricaines du combat du Président Laurent GBAGBO et les raisons profondes de son incarcération à La Haye. Dans un communiqué remis d’ailleurs à la Presse, Dr EDI à la tête de tous les combats pour la libération, non seulement de Laurent GABGBO depuis son incarcération mais aussi de celle de son pays, croit fortement que « les conflits africains devraient être réglés par les Africains ». Pour lui, « la démocratie que les Africains ont été forcés d’accepter depuis la fin des années 90 n’était qu’un paravent pour légitimer et légaliser le mécanisme de domination des peuples noirs. C’est pourquoi beaucoup de leaders panafricains qui n’entraient pas bien dans ce schéma seront vus comme des troubles fêtes qu’il fallait faire taire par tous les moyens». L’universitaire fera d’ailleurs le distinguo entre les leaders Africains qui se comportent comme des inconscients, des nègres de maison qui montrent leur incapacité à penser par eux-mêmes, c’est à dire comme des gens qui ne sont pas prêts pour une renaissance africaine et un autre genre de leaders armés, ceux-là, d’une plus grande vision et de confiance en l’Afrique qui ont courageusement élevé leurs voix contre les trains de Babylone ». C’est d’ailleurs dans cette dernière catégorie que Eric Edi classe le président Laurent Gbagbo qu’il considère comme « le prisonnier le plus célèbre de La Haye ; quelqu’un qui attire les plus grandes mobilisations à travers le monde malgré qu’on veuille faire de lui un criminel dans son pays» : Un communiqué de Presse abondamment distribué aux abords de la maison en verre au moment même où le Président MUGABE achevait son discours (copieusement ovationné) à l’assemblée générale.

Correspondance de
Mathieu BOUABRE à New York in Telediaspora
mattbouabre@yahoo.com

Tue, 02 Oct 2012 22:40:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy