février 3, 2023

Littérature / Bookexpo America : Des auteurs critiquent la politique d’Obama

Photo : DR
Au terme de la troisième et dernière journée du BookExpo America, les halls d’exposition et les salles de conférence étaient toujours pleins à craquer. A l’évidence, les nombreuses personnes qui n’ont pu effectuer le déplacement depuis le mardi passé n’ont pas voulu se faire conter l’édition 2010. Jusqu’à 15h au 3è jour, des participants venaient encore pour se faire enregistrer. Au menu de cette dernière journée, il y avait les conférences, ateliers et comédie musicale animée par le Kris Kringle The Musical. Plusieurs personnes ressources ont été sollicitées pour mener des réflexions aussi intéressantes que enrichissantes sur la problématique du livre et d’autres thèmes divers. Au niveau du Downtown Stage, espace consacré aux ateliers de réflexion, les échanges ont portés sur the thème:”Black Bestsellers in an e-book age”. Il s’agissait pour les différents auteurs Lori Tharps, Vanessa Lloyd et Karen Thomas (panelistes) de porter un regard critique sur l’avenir des auteurs "Blacks" et la révolution numérique. La substance des débats consistait en un échange d’expériences et définissaient les divers défis à relever par ces auteurs et les différentes stratégies à mettre en place pour ne pas être dépassé par l’évolution technologique. A la suite de cet atelier, un autre, organisé par le ”Obama Book Club” fut consacré à la critique des douze premiers mois du President Barack Obama. Les panelistes Johnathan Alter, auteur de ”The promise, President Obama, year one” et Steven Ratner, auteur de ”Overhaul” ont porté un regard critique sur la gouvernance du locataire de la Maison Blanche. Il était surtout question de porter une analyse sur les actions menées par le président, sa capacité à gérer les crises, son style de management, son équipe, la justesse de ses jugements et de ses décisions, et aussi les promesses suscitées par son élection en 2008. Selon les deux intervenants, le peuple américain observe toujours le président Obama et attend beaucoup de lui. L’une des attractions de ce dernier jour fut la prestation de Ky-Many Marley, fils du célèbre reggae-man Bob Marley. Le Reed Exhibitions Group, organisateur du BookExpo America a atteint ses objectifs de mobilisation et de parfaite organisation. Rendez vous est donné aux amoureux du livre pour le BookExpo America 2011, qui se tiendra au même lieu les 24, 25 et 26 mai.
Norene, envoyé spécial

Encadrés

Le fils de Bob Marley reçoit un exemplaire de «Instants de vies»

« Instants de vies », le roman de l’écrivain Alafé Wakili a été présenté en off au BookExpo America. Peu habitué aux auteurs de langue française, le public américain qui approchait par petit groupe, a apprécié le roman à travers la présentation qui en a été faite. En outre, le livre a été remis ou exposé dans les stands de quelques maisons d’éditions françaises et espagnoles (Advertum, Excal Ade International). Quant aux particuliers qui ont reçu un exemplaire du roman, c’est avec une réelle satisfaction et une surprise à la fois qu’ils ont vu une œuvre d’un auteur africain présenté au BookExpo America 2010, contrairement aux autres années. Si le Roi Pelé, présent dans le hall d’exposition n’a pu recevoir son exemplaire de « Instants de vies », Ky-Many Marley, quant a lui, en a reçu. Le fils du célèbrissime roi du reggae, Bob Marley, après une prestation musicale appréciée, a sacrifié à la tradition en dédicaçant son roman, ”Dear my Dad”. ”Dear my Dad”, est une biographie écrite par le reggae man Ky-Many Marley. Il retrace, dans cette œuvre, un pan de la vie de son père et sa propre enfance auprès d’une mère championne de tennis de table. A l’issue de la séance de dédicace, un exemplaire de « Instants de vies » a été remis au nom de l’auteur (Alafé Wakili) à Ky Many Marley, à la mémoire de son père, Bob Marley. C’est avec joie que l’artiste a reçu le don en faisant en clin d’œil à l’auteur et à tous ses fans de Côte d’Ivoire.

Le roi Pelé courtise les jeunes

Le Roi Pelé au JJK Convention center, la surprise était de taille et c’est le Disney Book Group qui a réalisé cet exploit. Sollicité par les responsables de cette maison d’édition pour une séance d’autographes, le champion n’a pas boudé son plaisir. Il a littéralement créé l’émeute sur le site de l’exposition. La longue file d’attente destinée à discipliner le public ne pourrait pas permettre à tout le monde de saluer, d’avoir un autographe ou tout simplement faire une photo avec le plus célèbre des Brésiliens. A l’évidence, l’homme trois fois champion du monde de football n’est pas venu sur le site de l’exposition en tant que footballeur seulement, mais aussi en tant qu’écrivain. Il avait entre ses pieds, pardon entre ses mains un livre. Une Bande dessinée pour les enfants. « For the love of Soccer », a été écrite par Pelé et illustré par Frank Morrison, dessinateur de renom. Dans ce bouquin qui retrace sa vie d’enfant pauvre, adorant le football, prêt à tous les sacrifices pour réaliser son rêve, et son début de carrière difficile, Pelé tente de partager sa passion du sport roi avec les petits Yankee. Sport de prédilection partout dans le monde, le football tarde encore à prendre véritablement son envol aux Etat-Unis. Ambassadeur de ce sport, l’ex-sociétaire du New York Cosmos, dans les années 70, veut promouvoir le foot auprès des américains et particulièrement les enfants. D’où la publication de son premier livre destiné aux enfants.

Avec le partenariat de L’Intelligent d’Abidjan / Par A.Norène, Envoyé Spécial

Sat, 29 May 2010 05:48:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy