novembre 30, 2022

Mauvaise gouvernance / Amadou Gon : ‘’Le premier voleur c’est Gbagbo’’

Photo : DR
Le Dnc du candidat du Rdr a dénoncé la gestion des refondateurs. Amadou Gon Coulibaly a fait remarquer que le régime Fpi a maintenu les Ivoiriens dans la paupérisation près d’une décennie et que le clignotant est passé au rouge dans tous les secteurs d’activité notamment l’éducation et la santé. « Le président Gbagbo issu du Fpi a volé à chacun d’entre nous dix ans dans notre vie. Dix ans, c’est trop et inacceptable. Ce vol est criminel et le premier voleur c’est Laurent Gbagbo », a indiqué l’ex-ministre de l’Agriculture Amadou Gon Coulibaly. Qui a signifié que le président de la République ne veut pas organiser les élections et envisage se maintenir au pouvoir en manœuvrant par toutes sortes de subterfuges au nombre desquels s’inscrit l’affaire Tagro. Fort de cela, il a invité ses hôtes à ne pas se laisser distraire par l’opération de moralisation de la vie publique enclenchée par le chef de l’Etat dont le but est, à l’en croire, de détourner les ivoiriens de la tenue du scrutin présidentiel. D’ailleurs Gon Coulibaly impute la responsabilité de la mauvaise gouvernance au n°1 ivoirien. « La responsabilité de Gbagbo est engagée. S’il y a quelqu’un qui doit faire l’objet en Côte d’Ivoire de poursuite ou doit être désigné comme responsable de la situation catastrophique que nous connaissons à tout point de vue dans le secteur de l’éducation, de la santé, du logement, de l’emploi, etc, c’est Laurent Gbagbo. (…) L’opération, nous la voulons parce que nous voulons une Côte d’Ivoire propre. Mais elle doit se poursuivre et viser le vrai responsable qui s’appelle Koudou Laurent Gbagbo », a-t-il déclaré. Tout en se disant convaincu que les élections auront lieu avant le 30 octobre 2010 car « Il faut que nous enlevions de la tête de Gbagbo tout rêve, toute possibilité de croire qu’il pourra commencer un 3ème mandat en Côte d’Ivoire sans élection ». Aussi a-t-il appelé le président de la Commission électorale indépendante (Cei) Youssouf Bakayoko à prendre ses responsabilités. Par ailleurs, Amadou Gon a félicité Adama Toungara pour la tenue du séminaire. Toute chose qui permettra, à l’en croire, à Alassane Ouattara d’avoir une majorité écrasante à Abobo. Pour sa part, le directeur départemental de campagne Abobo-Anyama a indiqué qu’il s’agissait pour lui à travers l’initiative de ces journées de réflexion d’amener les militants du Rdr à ne pas détourner leur attention de l’objectif principal qui est l’organisation des élections. Adama Toungara s’est engagé à faire en sorte que le candidat du Rdr ait plus de 60 % de suffrages à Abobo. Pour lui la guéguerre Koulibaly-Tagro constitue de la pure sorcellerie. « Ce sont des sorciers qui se dénoncent entre eux. Quand ils ont fini de faire leur partie lugubre de sorcellerie, ils se dénoncent entre eux », a-t-il martelé au cours de ce séminaire qui a réunit des secrétaires de sections, des représentants Rjr, Rfr, Rer et de la société civile

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan / Par Touré Abdoulaye

Mon, 05 Jul 2010 02:24:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy