décembre 1, 2022

France / Mis en cause dans des affaires : Alain Joyandet et Christian Blanc démissionnent

Les deux hauts fonctionnaires de l’Etat français ont été mis en cause par la presse. Alain Joyandet pour avoir loué un jet privé, fin mars, pour un voyage en Martinique. Coût du voyage : 116.500 euros soit 76.418.990 Fcfa ! La deuxième affaire dans laquelle est trempé le minci dominici de l’Elysée est l’acquisition d’un permis de construire illégal pour une villa de 231 m² à Grimaud, près de Saint-Tropez. Quant à Christian Blanc, on lui reproche d’avoir fumé des cigares aux frais du contribuable pour 12.000 euros (7.871.484 Fcfa) en dix mois. Il n’aurait remboursé que le quart de cette somme. Ces révélations sont le fait du quotidien français « Le canard enchaîné ». ‘’ L’homme d’honneur que je suis ne peut accepter d’être victime d’un amalgame. Après mûres réflexions j’ai décidé de quitter le gouvernement’’, a déclaré Alain Joyandet peu avant sa démission. Les fonctions de Joyandet ont été confiées à Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères et celles de Christian Blanc à Michel Mercier. Commentant ces faits sur France 2, le député socialiste (opposition) de Seine saint Denis, Claude Bartolone a affirmé que ce sont quelques gouttes de cohérence dans un océan d’incohérence

S. Débailly

Encadrés

1- Vous avez dit démission !
Les secrétaires d’Etat français Alain Joyandet et Christian Blanc pour avoir été cités dans des affaires par la presse (pas par la justice française) ont décidé de rendre le tablier. Ceci aux fins de faciliter les investigations, si investigations il devait y avoir. Ces deux hauts fonctionnaires savent très bien qu’au pays des ancêtres gaulois, la chose publique est d’une importance si capitale qu’il ne faut pas plaisanter avec. Le président Nicolas Sarkozy avait décidé de jouer la carte de l’austérité dans la gestion des affaires de l’Etat. Aussi avait-il pris un train de mesures concernant les ministres et les autres hauts fonctionnaires. Dormir dans les ambassades pour leurs séjours à l’étranger en guise d’exemple. Dans ce combat il avait promis que nul ne serait épargné. ‘’Quand on a une rage de dents, on commence par traiter la dent et par prendre des antibiotiques avant d’envisager son ablation’’ avait-il déclaré à propos des scandales qui impliquent des membres du gouvernement. Entre ces affaires et l’affaire Tagro qui défraie la chronique en Côte d’Ivoire, le parallèle est vite fait. En Grande Bretagne et aux USA, on démissionne sans états d’âme. Oui ne se souvient pas du départ digne et élégant de Thabo M’Béki ? L’Afrique doit se mettre à jour

S. D.

2- Alain Joyandet : ‘’Pourquoi j’ai décidé de quitter le gouvernement’’

Chers amis,

En 1995, année de ma première élection comme maire de Vesoul, je faisais déjà campagne sur le thème de l’exemplarité. Toute mon action publique est en conformité avec cette exigence et avec les impératifs de l’intérêt général. Je n’ai jamais eu besoin de la politique pour vivre. J’ai un métier. J’ai créé mon entreprise il y a près de 30 ans. Cela m’a procuré une grande liberté.

Je suis entré en politique par passion, pour servir la France.

J’ai eu l’honneur d’œuvrer pour les pays en voie de développement, le renforcement de nos liens avec l’Afrique et la promotion de la francophonie dans le monde. Pas un euro public n’a été détourné pour mon enrichissement personnel ou celui de mes proches. L’homme d’honneur que je suis ne peut accepter d’être victime d’un amalgame. Après mûre réflexion, j’ai décidé de quitter le gouvernement. J’en ai bien évidemment informé le Président de la République qui peut compter sur ma fidélité et mon amitié.Je soutiendrai toujours Nicolas Sarkozy et François Fillon dans leur mission au service de la France.

Alain JOYANDET

4 juillet 2010

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan

Mon, 05 Jul 2010 02:29:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy