novembre 28, 2022

Meeting de clôture / Laurent Gbagbo aux Ivoiriens : ‘’Je suis prêt à gagner le 28 novembre’’

«NOUS ALLONS aux élections après-demain (dimanche 28 novembre), mais ce n’est pas seulement pour choisir un chef d’Etat. C’est une élection pour mettre fin à onze ans de souffrances, onze ans de coup d’Etat et onze ans de guerre (…) Il faut que nous allions voter pour toutes les victimes de la guerre. J’ai parlé hier, je me suis présenté à tout le monde et je pense qu’il faut sauver la Côte d’Ivoire pour donner une chance à la paix. Pour sauver la Côte d’Ivoire, il faut voter pour celui qui a ramené la paix et tourner le dos à ceux qui ont emmené la guerre », a déclaré Laurent Gbagbo à la place de la République. Parlant de la crise qui a secoué la Côte d’Ivoire, ces dix dernières années, Laurent Gbagbo a tenu à rassurer toutes les victimes sur ce que l’Etat prévoit pour elles. « L’injustice ne peut pas se retrou- ver de notre côté. Après les élections tous ceux qui ont perdu un bien l’Etat va les dédommager. Après les élections, tous ceux qui ont perdu une maison, une plantation, l’Etat va leur restituer leurs biens ou les dédommager. L’Etat va voter une loi pour prendre en charge de façon permanente, les victimes de guerre», a révélé le can- didat de LMP, qui a eu un mot à l’endroit de Zasso Patrick, transfuge du RDR depuis hier. « Cher petit frère « En Global », je te salue. Après les élections, nous allons « grouper » sur le travail des jeunes. Nous allons faire tout ce qu’il faut pour lutter contre le chômage des jeunes. Il faut que les jeunes aient du travail, sinon on prépare une autre rébellion. Vous êtes prêts à gagner, je suis aussi prêt à gagner », a indiqué le Président sortant. Laurent Gbagbo a promis à la jeunesse ivoirienne la création d’une usine de transformation de cacao dans chaque département, de même que la mise en place « d’une instance nationale de la jeunesse », qui se chargera de recen- ser les besoins de la jeunesse ivoirienne, en vue d’y apporter des solutions. Avant de clore son propos, le candidat de LMP a lancé un appel à tous les militants des partis du marigot politique ivoirien, leur demandant d’ouvrir les bras à la démocratie et non à la violence.

Avec l’Intelligent d’Abidjan / Par Olivier Dion

Sat, 27 Nov 2010 05:12:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy