novembre 30, 2022

Ouattara trompe les populations à l’Ouest: Les vraies raisons d’une visite précipitée

On s’interrogeait sur l’opportunité de cette 2ème visite d’Etat d’Alassane Ouattara dans l’Ouest du pays après celle qu’il y a effectuée en 2012 et dont les nombreuses promesses faites aux populations sont toujours sans suite. Il a fallu le ministre Albert Mabri Toikeusse, président du comité d’organisation de ce 2ème périple visiblement précipitée, pour lâcher le secret. Il l’a fait hier à Danané, en langue Yacouba, face à ses parents rassemblés au stade de la ville pour accueillir Alassane Ouattara. « Est-ce-que vous êtes prêts à accepter tout ce que le président Ouattara vous demandera ? », lance Mabri Toikeusse au public rassemblé pour le meeting de clôture de la tournée de l’actuel chef de l’Etat dans l’Ouest du pays. « Oui ! », réagit instantanément le public. « Même le vote ? », poursuit le ministre d’Etat du gouvernement Ouattara. « Oui ! », répond le public. « Même le vote à 100 % ? », questionne à nouveau Mabri Toikeusse toujours en langue Yacouba. « Oui ! », répond encore le public. Et le président de l’Udpci de conclure : « merci pour le Oui du mariage anticipé ! ». Les choses sont ainsi claires, M. Ouattara était donc en pré-campagne, dans l’Ouest du pays, pour la présidentielle de 2015. Les propos tenus par Alassane Dramane Ouattara à son arrivée à Man, le mercredi 1er mai dernier, du genre : « (…) nous avons fait des promesses dont certaines ont été réalisées. Je viens vérifier les progrès, m’assurer que ce que nous avons dit a été effectivement bien accompli. Je veux dire aux populations que je tiens beaucoup au développement de cette région qui a tant souffert. C’est pourquoi je reviens pour la deuxième fois avec Mme Ouattara », ne sont rien d’autres qu’un prétexte pour tenter d’amadouer les populations de l’Ouest. Qui, à la vérité, soutiennent que M. Ouattara ne leur sert que des promesses, toujours des promesses. D’ailleurs, il est resté le même, hier, en réactivant ses promesses déjà faites au peuple Dan. Tant à Zuan-Hounien qui l’a accueilli pendant la matinée qu’à Danané. Il a fait un black out total sur les graves problèmes soulevés par les populations. Notamment la question épineuse du foncier et de l’expropriation des terres, ainsi que celle du retour des exilés au Ghana et au Libéria. Le pays Yacouba a été donc édifié hier sur les vraies motivations de la visite d’Etat inattendu qu’effectue depuis le 1er mai 2013, Alassane Dramane Ouattara dans la région du Tonkpi.

Félix Téha Dessrait
dessrait@yahoo.fr
Envoyé spécial à l’Ouest
In Notre Voie

Sat, 04 May 2013 06:02:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy