décembre 1, 2022

Politique / Sit-in de la Cpc devant l’Onuci le 6 mai / Touré Mamadou: ‘’Nous n’avons pas besoin d’autorisation de Tagro’’

« Le Fpi organise la fête de la liberté. Nous allons organiser une contre manifestation à la Place In challa de Koumassi sur la même thématique que nous appelons des journées de souvenirs. Il faut que le Fpi arrête d’abuser des ivoiriens. Nous n’accepterons plus l’imposture ». Touré Mamadou a fait cette déclaration face aux journalistes. Il a précisé que cette cérémonie sera meublée de conférences animées par plusieurs personnalités notamment Tiburce Koffi et Raphael Lakpé. Le président de la Coalition pour le changement (CPC) a par ailleurs donné de plus amples informations sur le sit-in que son mouvement organise le 6 mai devant le siège de l’Opération des nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et qui a pour thème ‘‘la paix et les élections’’. A l’en croire, la CPC entend obtenir une date du scrutin présidentiel avant la fin du mois de mai. « Il s’agit de marquer notre désaccord par rapport à la non tenue des élections. Il n’est pas sérieux d’arrêter des dates et ne pas les respecter. La jeunesse ne doit plus attendre. Nous allons aussi demander l’affichage de la liste électorale définitive », a-t-il fait remarquer. A la question de savoir si la Cpc a eu le feu vert du ministre Désiré Tagro pour organiser une telle manifestation, Touré Mamadou a relevé : « Nous n’avons pas besoin d’autorisation mais d’information. Nous avons envoyé des courriers d’information au ministère de l’interieur ». Il a rassuré le président de l’Action citoyenne pour Gbagbo (Acg) qu’il ne s’agit pas pour eux d’empêcher la tenue de l’Assemblée annuelle de la Bad. «Mais nous allons envoyer des tracts à tous les administrateurs pour les informer de l’évolution de la situation», a-t-il précisé. Quelle est la position de Touré Mamadou sur le désarmement ? Le conférencier a indiqué « qu’il y a une cacophonie au sein des signataires de l’Apo » qui interprètent différemment l’accord qu’eux-mêmes ont signé. Néanmoins pour la sécurisation des élections, le président de la Cpc recommande le renforcement de l’effectif du Centre de commandement integré (Cci) par des Forces impartiales. Le président du Mouvement interafricain de réflexion et d’action (Mira) est intervenu également sur la marche qu’organise le Rassemblement des jeunes pour la démocratie et la paix (Rjdp) le 15 mai. Pour Touré Mamadou, cette rencontre est actuellement au stade de rumeurs puisque les quatre leaders du Rhdp ne s’y sont pas encore prononcés. Il a insisté sur la nécessité pour la jeunesse ivoirienne de prendre des initiatives communes. En un mot, Touré Mamadou a appelé KKB et Yayoro à la création d’une ‘‘plateforme élargie’’.

Avec le partenariat de L’Intelligent d’Abidjan / par Touré Abdoulaye

Fri, 30 Apr 2010 09:23:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy