décembre 8, 2022

Présidentielle / Affi N’Guessan Porte-parole de Laurent Gbagbo :‘’Alassane et Bédié ont une histoire tumultueuse avec la Côte d’Ivoire’’

Photo : DR
Le président du Front populaire ivoirien, Pascal Affi N’Guessan n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour dénoncer la gestion de Bédié et Ouattara. Selon lui, en matière de gestion il n’y a aucune mesure entre ce que Laurent Gbagbo a fait et les autres candidats. « Les fonds sociaux ont été utilisés sous Bédié pour construire Daoukro, des milliards ont été distribués entre les cadres et des Maires du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire). Ces fonds publics leur ont servi à acquérir des milliers d’hectares d’hévéa », a-t-il martelé. A l’en croire, l’endettement de la Côte d’Ivoire est consécutif à la dilapidation des deniers publics orchestrés par le régime du président Henri Konan Bédié. « Quand on dit que la Côte d’Ivoire a 6000 milliards de dettes, c’est tout cet argent qu’ils se sont partagé pour construire des maisons, des plantations, des entreprises », a ajouté le porte-parole du candidat de la Majorité Présidentielle. Avant de préciser, que sa gestion du pouvoir a été une « gouvernance soldée par un endettement massif, un coup d’Etat et des détournements ». Contrairement à la période de l’administration du candidat Laurent Gbagbo qui a œuvré à l’en croire, à stabiliser l’économie ivoirienne. «De 1989 à 2001, le solde budgétaire sous Bédié était déficitaire, aujourd’hui avec Gbagbo, il est excédentaire, la dette est plus soutenable et le cadre macro économique est sain et dynamique», a souligné l’invité des communicateurs bénévoles. Avant de déplorer que les valeurs de la démocratie ne transcendent pas le parti de Bédié. « Le Pdci et le Rdr sont piégés par l’ethnicité», se prononçant, sur le cas Ouattara il a rappelé que le candidat du rassemblement des Républicains n’a rien apporté de positif à l’amélioration de la situation de la Côte d’Ivoire, dira l’ancien premier ministre. «Il a privatisé tout, installé le salaire à double vitesse suscitant des injustices chez les enseignants que le Premier des Ivoiriens à réparées», a fait savoir le président du comité des experts de la Majorité Présidentielle. Pour lui, le Dr Alassane Ouattara et le président Bédié ont une histoire tumultueuse avec la Côte d’Ivoire. Puis d’inviter le peuple de Côte d’Ivoire à soutenir le candidat Laurent Gbagbo. « Il appartient aux électeurs de savoir d’où vient chaque candidat et qu’est ce qu’il a fait pour le pays. Le peuple doit encourager Laurent Gbagbo sur la voix d’assainissement car dira-t-il, revenir en arrière serait revenir sur des passifs», a mentionné le leader de Bongouanou. Aussi, a-t-il invité la population à voter «l’homme de l’ouverture à savoir Laurent Gbagbo». Il a appelé en outre, à renforcer l’enracinement de la démocratie par le plébiscite de Gbagbo. Et de mentionner que « nous avons besoin pour la Côte d’Ivoire d’un homme de rassemblement, c’est pourquoi nous pensons que son choix ne doit souffrir d’aucun regret». A sa suite, l’inspecteur général de l’Etat Sangaré Aboudramane a affirmé que les refondateurs se battent pour une Côte d’Ivoire libre et démocratique «On a fait venir N’Zuéba, il a apporté la pluie et la pluie a tout emporté. On a fait venir Alassane comme l’acteur « Zoro». Et de Zoro il est devenu le zéro de la Côte d’Ivoire », a-t-il renchéri.

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan /Par JMT

Sat, 09 Oct 2010 11:40:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy