décembre 9, 2022

Présidentielle / Réquisition de l’Armée : Soro dit Oui à Gbagbo et aux Fanci

Photo : DR
dans l’engourdissement total. Et le décret enjoint le ministre de la défense, Amani Michel et ses ho- mologues de l’intérieur, Désiré Tagro et celui de l’Economie et des finances, Charles Diby de prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires pour l’exécu- tion de ladite décision. « Le mi- nistre de la défense, le ministre de la sécurité et le ministre de l’éco- nomie et des finances sont char- gés, chacun en ce qui les concer- ne à l’exécution du présent décret », précise le décret. Voici ce qui est clair et qui clarifie tout. Ce qui veut dire que les moyens hu- mains et financiers seront mis en œuvre pour l’accomplissement de cette mission de sécurisation. Aucun détail, dit-on, ne sera né- gligé. Les Ivoiriens iront aux urnes le 28 novembre prochain sous haute surveillance. Mais si ce re- déploiement des forces de l’ordre longtemps souhaité par tous pour veiller sur les personnes et les biens n’a pas connu de début d’exécution pendant plus de huit bonnes années de crise, sa mise en route soudaine et inattendue soulève des polémiques. Ainsi l’opposition, elle qualifie la dé- marche du Président-candidat de suspecte. Bien avant, le Prési- dent des jeunes du RDR, en l’oc- currence Karamoko Yayoro, avait donné l’estocade en ces termes : « Gbagbo veut habiller des civils en tenue militaire pour les faire vo- ter». Vrai ou faux ? Seul l’auteur de ces propos peut en dire plus. Du côté du pouvoir, on salue par contre la volonté affichée du Chef d’Etat à donner à la Côte d’Ivoi- re des élections apaisées et hau- tement sécurisées. Chose aussi cu- rieuse de constater que le nom du Premier ministre est passée sous silence dans ce décret. A ce sujet, le Président de la République a
LE DEUXIÈME TOUR de l’élec- tion présidentielle sera sécurisé à cent pour cent. La décision a été prise par le Président-candidat qui ne veut pas se laisser sur- prendre par des actes de vio- lences pouvant conduire aux troubles et aux affrontements entre des partisans opposés. Une très bonne nouvelle pour les po- pulations qui, plus on approche de la date fatidique du second tour de vérité vivent dans la torpeur et donné la réponse à cette suppu- tation. Dans la mesure où il a ou- vertement déclaré lors de sa tour- née à l’Ouest qu’il était en pha- se avec le Premier ministre concer- nant cette opération de sécurisa- tion des élections. Et que Guillau- me Soro a marqué son accord à
la réquisition et au redéploie- ment des forces de l’ordre. Le CCI devrait dans les heures à venir, ainsi que les commandants de toutes les forces, monter au cré- neau pour expliquer les détails d’application du décret

Avec l’Intelligent d’Abidjan / Par Patrice Pohe

Wed, 17 Nov 2010 02:23:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy