décembre 1, 2022

Procès filière café-cacao / Maintenu enfin le 6 septembre : Le Procureur panique et se ressaisit

Photo : DR
Après le retrait des convocations, qui avait provoqué le courroux des anciens dirigeants des structures de la filière café-cacao, à la MACA (Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan), la sérénité s’est de nouveau installée en leur sein. Le constat a été fait lors de notre passage, le samedi dernier à ladite Maison d’arrêt. Tous attendent le 6 septembre 2010 pour se présenter au tribunal du Plateau. Même s’ils ignorent pour le moment le déroulement des choses le premier jour du procès. Avocats et détenus sont, cependant prêts à affronter les débats contradictoires d’un procès qui pourrait s’étendre sur deux mois. Le samedi dernier, nombreux étaient les avocats qui étaient à la MACA pour échanger avec leurs clients. Sûrement pour peaufiner la stratégie de défense. Pour ce qui est du procès dont le report avait été annoncé la semaine passée, après le retrait des convocations aux détenus, il nous a été rapporté qu’il s’agissait d’une simple panique au niveau du parquet. « Les gens avaient libéré les convocations en oubliant la période de demandes en radiation sur la liste électorale, dans les tribunaux. Ils ont pensé que la date de clôture du 26 août n’était pas tenable et qu’elle devait être prolongée. C’est la raison principale du retrait des convocations à nos clients. Après qu’ils ont obtenu la garantie d’une non prolongation du contentieux, les convocations ont été de nouveau distribuées. Et le procès démarrera à la date du 6 septembre, comme elle avait été annoncée », nous a confié un avocat à la MACA. Dans sept (7) jours donc, les regards de l’opinion nationale et internationale seront tournés vers le juge qui aura en charge de conduire le procès d’une enquête qui a démarré en 2007 sur instruction du Président Laurent Gbagbo. Ce qui a amené le doyen des juges d’instruction de jeter en prison 29 anciens dirigeants des structures de la filière café-cacao, depuis le 18 juin 2008. Après 27 mois de privation de liberté, les rumeurs et spéculations feront enfin place à la vérité, à partir du 6 septembre 2010. En attendant cette date fatidique, la prière et la concentration occupent une grande partie du quotidien des avocats et de leurs clients à la MACA. Rendez-vous donc le lundi prochain au tribunal du Plateau

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan / Par Huberson Digbeu

Mon, 30 Aug 2010 02:26:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy