décembre 9, 2022

Situation sociopolitique / Sûreté nationale : Anaky convoqué par le général Kassaraté

Photo : DR
Anaky Kobena, selon son service de communication, est ‘‘convoqué à se rendre à la gendarmerie pour l’affaire le concernant demain mercredi 1er septembre 2010’’. L’information a été d’ailleurs confirmée par le secrétaire général Philippe Legré que nous avons joint. «Nous avons effectivement reçu une convocation de deux gendarmes dont un capitaine et un lieutenant aujourd’hui (lundi 30 août 2010) à 13 heures à notre siège aux Deux Plateaux. Ils nous ont signifié que le président Anaky est convoqué par Kassaraté pour le compte du ministre de la défense. Ils ont ajouté qu’Anaky doit se munir de sa carte nationale d’identité et qu’il doit appeler Kassaraté avant de rencontrer Amani à 16 h », a confié Philippe Legré. Qui dit être très étonné que le candidat de son parti soit convoqué à la gendarmerie alors qu’il n’a mené, à l’en croire, aucune action de nature à porter atteinte à la sureté de l’Etat. « Le président œuvre seulement à créer les conditions de la tenue des élections en Côte d’Ivoire. Anaky prendra toutes les dispositions utiles pour se rendre là-bas. Il n’ira pas comme un mouton », a-t-il déclaré. Que reproche t-on à Anaky Kobena ? L’on le saura demain mercredi. Toujours est t-il que le vendredi 27 août 2010, les Forces de défense et de sécurité (Fds) avaient par la voix de leur porte-parole le colonel Gohourou informé l’opinion nationale et internationale de ce que des rumeurs faisaient état des actions subversives contre la sureté de l’Etat. « Selon des informations en notre possession, des personnes seraient en contact avec des ex-militaires radiés des Forces armées nationale de Côte d’Ivoire aux fins de commettre des assassinats et autres crimes dont les desseins restent inavoués (…) Le général de corps d’armées, Philippe Mangou, chef d’état major des armées et l’ensemble des commandements des Fds mettent sévèrement en garde ces ex-militaires identifiés ; qu’ils sont suivis dans leurs basse manœuvres ; tous leurs agissements nuisibles et ceux de leurs commanditaires trouveront une réponse adéquate de la part des Fds », avait-il martelé sur le plateau de 13 h. Pour rappel, le président du Mfa avait une fois été interpellé le 20 mars 2009 par la Direction de surveillance du territoire (Dst) pour avoir dit que « Madagascar est un bel exemple à suivre pour les Ivoiriens»

Avec le partenariat de l’intelligent d’Abidjan / Par Touré Abdoulaye

Tue, 31 Aug 2010 13:28:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy