février 4, 2023

Quelques jours après l’ouverture de la campagne : Le cacao s’achète à 150 F le kilo

Le gouvernement Ouattara a récemment fixé le prix du kilogramme de cacao bord champ à 750 FCFA. Dans le département de Vavoua, ce prix n’est pas respecté. Selon plusieurs témoignages, le cacao est acheté actuellement à 150 FCFA. Toujours selon les mêmes sources, c’est l’œuvre des acheteurs véreux appelés « pisteurs ». Ceux-ci sillonnent les villages et imposent leur prix aux planteurs. « Nous sommes contraints d’accepter leur prix pour les besoin de la cause. Il s’agit ici de la rentrée des classes et nous sommes appauvris par la crise qui nous a été imposée. Si nous refusons, nos enfants n’iront pas à l’école. C’est donc contre notre gré que nous nous inclinons face aux desiderata des pisteurs », explique-t-il. Et d’ajouter que lorsque ces pisteurs arrivent dans les villages, en fin stratèges, ils proposent l’évacuation des produits dans leurs véhicules à Vavoua moyennant des frais exorbitants. Face à l’incapacité des paysans à s’exécuter, ils imposent alors leur prix qui est 150 FCFA le kilogramme de cacao.

Une correspondance d’Emile Kian in NOTRE VOIE

Tue, 09 Oct 2012 23:52:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy