Tunisie : MAM, ma sœur MAM, pourquoi n’as tu rien vu venir ?

Un mois. Il aura fallu un mois pour que l’Etat français regarde enfin la réalité tunisienne en face. Jusqu’au jour du départ de Ben Ali, la France n’a pas voulu entendre la rue tunisienne, refusant d’interpréter politiquement tous les mouvements sociaux en cours. Un aveuglement complice de la part de la classe politique et diplomatique française, largement favorable au statu quo.Sat, 29 Jan 2011 12:13:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy