février 3, 2023

Une divergence de choix de stratégie pour la reconstruction du parti est à la base de la crise au FPI, selon Affi N’Guessan

Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition ), Pascal Affi N’Guessan, a clos une tournée de mobilisation dans le département de Tiébissou par un meeting au cours duquel il a expliqué la crise que traverse son parti par une divergence de choix de stratégie pour la reconstruction du parti.

Affi N’Guessan dit avoir choisi la voie du dialogue avec ceux qui les ont évincés du pouvoir et qui souhaitaient détruire son parti, affirmant conséquemment avoir opté pour le dialogue parce qu’avec les moyens de l’Etat ils ont été vancus.

"Ce n’est pas maintenant que nous n’avons plus ces moyens que nous pouvons rebondir avec la force contre les mêmes", a-t-il affirmé, soulignant que "seuls la négociation et le dialogue peuvent permettre la reconstruction du FPI".

A son avis, les cadres et militants ont tellement souffert à la sortie de la crise que des camarades ne veulent plus du dialogue. "Ce sont les frondeurs que moi en tant que chef je ne peux suivre", s’est-il défendu, affirmant n’avoir jamais été "acheté".

Le front populaire ivoirien (FPI), fondé par l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, détenu à la cour pénale internationale (CPI) est secoué par une crise interne, dont la cause, selon son président statutaire, Pascal Affi N’Guessan est la divergence de choix de stratégie pour la reconstruction du parti.

AIP

Wed, 29 Jul 2015 09:18:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy