février 5, 2023

Visite chez Alassane Ouattara: La rédaction du livre blanc divise les Wê

Le chef de l’Etat, Alassane Dramane Ouattara, accordera bientôt (en principe le 20 octobre) une audience aux populations de la région du Moyen Cavally. A cet effet, des réunions préparatoires de cette visite sont régulièrement organisées. Si jusque-là tout se passe moyennement bien, ce n’est pas le cas en ce qui est de la rédaction du livre-blanc que les hôtes du chef de l’Etat lui remettront. D’ordinaire, ce livre-blanc comporte des doléances relatives au développement de la région. Mais, comme il fallait s’y attendre, les Wê sont divisés sur la nature des doléances. Deux tendances sont ainsi nées. La tendance de ceux (des jeunes en majorité et des proches de Laurent Gbagbo) qui veulent mettre à nu les exactions commises par des éléments des FRCI et leurs supplétifs dozos à l’ouest et ceux (les plus âgés) qui souhaitent que les Wê ”mettent de l’eau dans leur vin”. Dans leurs revendications, les jeunes souhaitent ”le départ des FRCI des villes, villages et campements de la région du Moyen Cavally, la reconnaissance du génocide des Wê par Alassane Ouattara, la libération de tous les prisonniers politiques ivoiriens et le retour des exilés. Ironisant la gestion du pays par Ouattara, ces jeunes ont demandé ”la poursuite de la politique de rattrapage dans les nominations à de hauts postes”. Une manière de lui dire d’arrêter la discrimination au sein de l’administration ivoirienne. Ces points de divergence qui n’ont pratiquement aucune chance d’être conciliés risquent de faire avorter la visite des Wê chez le nouvel homme fort d’Abidjan.

Une correspondance d’Emile Kian in NOTRE VOIE

Thu, 18 Oct 2012 02:08:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy