novembre 30, 2022

Abidjan – Pour avoir fèté la defaite de SARKOZY, son mari la bat

Les élections françaises ont décidément primé le terrain en Côte d’ivoire. En plus des enjeux politiques que ceux-ci représentent à Abidjan, les intérêts seraient de nos jours menacés dans les foyers. A tel enseigne que Mawa a essuyé les coups de botte de son mari avant d’aujourd’hui courir le risque de perdre définitivement son foyer après l’annonce des résultats en France depuis le dimanche 6 mai.

Allant aux faits, Mr Coulibaly l’époux de Mawa n’aurait pas digéré les jubilations de sa femme après la défaite de N. Sarkozy. Et malgré tout, cette dernière continuait d’afficher ce sourire qui fâche jusqu’à ce qu’il disparaisse brutalement après une répression ce mercredi 09 mai dans la soirée.

En effet pour Coulibaly en amour, quand on aime, on aime pour deux. Aussi nul n’a le droit d’être heureux tout seul sous son toit. Si c’est le cas, il faudrait que cette joie s’inscrive dans sa vision et selon son contexte.

Mais voilà que son épouse Mawa n’arrive toujours pas à contenir son immense joie. Ce mercredi 06 mai vers 17 heures, elle réunit de plus en plus ses voisines pour commenter la victoire de F. Hollande tout en ne négligeant pas aussi de décrire la grande déception de son mari.

Malheureusement pour cette dernière, Coulibaly qui guettait depuis un moment, venait enfin de trouver une raison valable pour mater la rébellion. Et selon les témoignages, il était évident que Coulibaly possédait auparavant une ceinture noire en taekwondo. Il saute dans le dos de sa femme et applique des coups enchainés de pieds; de mains puis termine par un coup de tête. Il s’assure de rendre inconsciente sa victime avant de balancer ses bagages dehors.

Peu après, Mawa se réveille dans les bras des voisins complètement mouillée d’eau et de sueur. En plus, elle se rend compte que sa vie va désormais changer après celui de Nicolas Sarkozy dont elle se marrait, il fut un temps.

Correspondance particulière de Adriel, à ABIDJAN

Tue, 22 May 2012 00:10:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy