février 5, 2023

Apha Condé à Paris : « Depuis que Sarkozy est parti, je dors bien, mon médecin peut le confirmer. »

Dimanche 1 juillet, le professeur Alpha Condé en visite privée en France a rencontré la communauté guinéenne et amis de la Guinée dans un hôtel de la place.
C’est dans une salle archi comble, sécurisée par la police française et des agents de sécurité privée que président Alpha Condé, a reçu la communauté guinéenne. Il était ccompagné de son ministre des Affaires étrangères Dr Edouard Nyakoe Lamah, de Kerfalla Yansané ministre de l’Économie et des finances, de Mohamed Lamine Fofana, ministre des mines d’Ousmamne Sylla, ambasseur de Guinée en Belgique et d’Habib Bourgui avocat français et ami du président.
C’est sous l’impresario de Pierre Fofana, et l’ovation des femmes que le président a fait son bain de foule de 7 min avant de revenir sur sa loge officielle puis repartir 3 min après vers les femmes qui entonnait son morceau fétiche (Alpha puissanci, Alpha puisanci Amagniden ! entendez Alpha est puissant).
Après le salamek d’usage du secrétaire general du RPG en France, Aidara Lansana Cherif, l’honneur est revenu à l’ambassadeur de Guinée en France Amara Camara de souhaiter la bienvenu à son chef d’État guinéen.
Dans son discours de circonstance, Alpha Condé a fait son bilan d’un an et demi qu’il trouve d’ailleurs positif.
S’agissant des élections législatives : « on m’a dit que le Gabon a fait les élections sans l’opposition, la Côte d’Ivoire a fait de même pourquoi pas la Guinée ? Je réponds tout simplement que je me suis battu pour instaurer la démocratie en Guinée, donc je veux une élection transparente et acceptée de tous », a affrmé Alpha Condé.
« L’ethnocentrisme c’est pour les gens qui n’ont pas de programme »
Parlant de l’opposition, Alpha Condé dit : « Le peuple a vu la réalité, ce qu’ils n’ont pas pu faire en 25 ans, 11 ans ministre, c’est ce qu’on a fait en moins de 2 ans, la preuve ils n’ont pas pu paralyser la Guinée ; le mot d’ordre de ville morte n’a été suivi du tout le 28 juin. Ce succès de mon gouvernement est dû à 75 pourcent au peuple, 20 pourcent au syndicat et 5 pourcent au gouvernement », souvent interrompu par les femmes à leur tête Kankou Keita consul de Guinée en France, le président Condé prenait plaisir de ces chants.
« Dr Ditinn m’a dit que Dalaba me préfère que Dalein, car leur pont tant souhaité n’a été construit que par mon gouvernement »
Parlant de ses réalisations dans le Foutah Djallon, Condé dit : « il ya quelques années de Labé pour Sagalé faisait 3 heures, maintenant moins d’une heure. Dr Ditinn (leader politique) m’a dit que Dalaba me préfère que Cellou Dalein car leur pont n’a été construit que par mon gouvernement et les routes sont entrain d’être faites… »
S’agissant de la coopération Guinee-France, « le président Hollande a prouvé en Rio 20 que la France ne va plus s’impliquer dans la gestion des affaires africaines. C’est pourquoi depuis que Sarkozy est parti, je dors bien, voir même très bien, mon médecin peut le confirmer. »
Il faut signaler la présence remarquée des Guinéens venus de toute l’Europe (y compris moi même) pour chercher les faveurs du PRG, aussi contrairement à ses voyage précédents, il n’a pas habité dans un palace qui coûte très cher au contribuable guinéen mais un hôtel de 5 étoiles.
Nous y reviendrons.

Sinkoun Kaba, envoyé spécial à Paris in Guinee News

Thu, 05 Jul 2012 13:49:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy