décembre 9, 2022

Billy Billy : “Le cinquantenaire de l’indépendance des pays africains n’a aucun sens”

Photo : DR
Bonjour Billy Billy, dans une vidéo en ligne sur internet vous êtes très critique envers le " cinquantenaire des indépendances des pays de l’Afrique francophone" . Considérez- vous cette célébration comme une duperie ?

Bonjour, bien sûr que c’est une duperie ; une foutaise même. A partir du moment où il n’y a pas d’indépendance économique, politique et militaire. En Afrique, tout se résume à l’aide internationale. Alors, quelle est cette célébration dont on parle ? Il s’agit du cinquantenaire de la dépendance des pays Africains ; soyons honnêtes avec nous-même. Le cinquantenaire de l’indépendance des pays africains n’a aucun sens. Vous comprenez ? L’Afrique francophone n’a jamais été indépendante.

Selon vous, la présence des militaires des pays africains à la fête du 14 juillet 2010 à Paris ne serait donc pas révélatrice des bonnes relations d’amitié entre la France et ses ex-colonies ?

Ce fait serait révélateur de bonnes relations et d’amitiés franches si la France à son tour participait à son plus haut niveau à la célébration des fêtes nationales de ces pays dont elle dit être amie. Au contraire, participer comme l’ont fait ces pays africains à la célébration du 14 Juillet c’est cautionner la dépendance. Sinon, pourquoi la France nique les pays qui n’ étaient pas  à « l’anniversaire de papa France » ? Il faut qu’on arrête un peu de ridiculiser ce continent.

Mais les Africains sont aussi comptables de cette situation de "dépendance" que vous dénoncez !

Bien sûr, les chefs d’Etats africains, pas le Peuple d’Afrique. C’est pour cela qu’en tant que rappeur, j’utilise ma musique pour éveiller les consciences qui n’ont que trop dormi afin que tout ceci change, mais vite. Vous savez « La Françafrique », c’est le système par excellence même pour la surexploitation des richesses africaines par la France. Dites-moi s’il vous plait au nom de quoi ce pays doit- il être le partenaire prioritaire sur les marchés africains ? On ne refuse pas le deal mais il faut qu’on deal sur de nouvelles bases parce que trop c’est trop.

Vous accusez le président Burkinabé Blaise Compaoré d’ être un manipulé. Pouvez- vous étayer vos propos?

Monsieur Blaise Compaoré n’est pas le seul manipulé ; tous les chefs d’Etats africains sont des manipulés parce qu’ils veulent tous mourir au pouvoir. Quand tu résistes à l’Occident, tu finis comme Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Dadis Camara, et j’en passe. Les accords de Ouagadougou ne sont qu’une reformulation des accords de Marcoussis, « les accords de Papa » ; on impose l’éligibilité de certains candidats, les élections sans désarmement ou un désarmement fictif. Il faut qu’on arrête un peu de se foutre de notre intelligence.

On sait qu’il faudra du temps pour que le changement des mentalités que vous évoquez se réalise. Dans l’immédiat, quelles sont vos solutions pour la "véritable indépendance de l’Afrique" que vous prônez ?

Il faut des dirigeants moins complexés, une nouvelle génération consciente de jeunes africains. On est fatigué des présidents importés par l’Occident. Il faut que l’Afrique se respecte avant que d’autres Etats ne pensent à la respecter et cela passe inéluctablement par un changement radical de mentalités et de dirigeants.

Par Axel Illary( Réalisé par email)

Fri, 13 Aug 2010 00:13:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy