décembre 7, 2022

Côte d’Ivoire: Pays aux lendemains incertains. Que se préparent-ils encore?

Tout va mal. Pendant ce temps, le président placé au pouvoir par la communauté internationale se promène dans le monde entier à la recherche de on ne sait quoi.

Il était très récemment au sommet des BRICS. Tout un symbole! Car ces BRICS représentent le bloc des pays qui ont soutenu son adversaire Laurent Gbagbo lors de la crise postélectorale de 2010.

Leurs ambassadeurs en place à Abidjan à cette époque étaient tous présents à l’investiture de Laurent Gbagbo comme Président de la République à l’issue des élections présidentielles de 2010.

Mieux le Président Sud-Africain Zuma n’a à aucun moment caché son soutien à Laurent Gbagbo.

Les BRICS ne cachent pas leur ambiton de constituer une force d’équilibre vis à vis des forces arrogantes occidentales, c’est à dire celles qui soutiennent Ouattara. La présence de Ouattara à ce sommet est révélateur et trahit la serénité que l’homme semblait afficher jusque là. En effet, il nous revient que Ouattara, ne supportant plus les pressions de qui vous savez essaie de crier son ras-le bol en s’orientant vers les potentiels adversaires de ses soutiens d’hier. Question de leur dire «si vous n’arrêtez pas vos pressions, alors je vais dans l’autre camp». Reste à savoir si ces derniers vont se laisser faire. Les observateurs attentifs de la politique internationale ont remarqué sans aucun doute que ses puissances arrogantes internationales n’ont pas hésité à lancer un message fort et brutal à l’Afrique du Sud en Centrafrique la semaine qui a précédé la réunion des BRICS. Alors que Ouattara le novice s’amuse, il le lui feront payer.

C’est pourquoi nous nous permettons de nous poser des questions sur l’évacuation subite de Ouattara sur la France. Nos sources nous informent que ce voyage n’était pas prévu. Notre angoisse devient plus grande lorsque ces mêmes sources nous apprennent que le Général Mangou serait rappeler d’urgence sur Abidjan ce weekend pascal. Que se passe-t-il encore sur la terre de nos ancêtres? Nous savons tous que le cema actuel n’a aucune qualification pour mener une quelconque guerre si cette occasion se présentait. A-t-on rappeler l’ex cema pour parer à une quelconque éventualité? Laquelle? La rivalité Soro Guillaume – Hamed Bakayoko serait-elle arrivée à un point de non retour qui pourrait se solder par une guerre?

Les jours qui suivent nous situerons. Nous vous précions que les informations contenues dans cet article n’ont rien à avoir avec un “Poisson d’Avril”.

eburnienews.net

Tue, 02 Apr 2013 13:30:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy