décembre 8, 2022

En prison à La Haye – Grosse arnaque autour de Gbagbo

Manifestation de partisans de Gbagbo devant la prison de Scheveningen à La Haye
« Collecter des fonds pour venir en soutien à Gbagbo ». L’idée peut paraître géniale. Le slogan, lui, est presque parfait. Pourtant, derrière cette formule pleine de générosité, se cache aujourd’hui un business aussi ingrat que sordide. Des personnes actives sur les réseaux sociaux (facebook notamment) et dans les milieux pro-prisonnier de La Haye ne manquent pas de propositions pour mener la « résistance patriotique ». Une victime de ce nouveau business nous a brièvement expliqué comment elle était parvenue à se faire extorquer 500 euros (environ 327.000 FCfa) par un supposé très proche de Laurent Gbagbo. En discussion sur facebook, elle a cru trouver chez un internaute une personne ressource surtout dévouée à la cause du prisonnier de Scheveningen. Les choses sont allées vite. Echange de mails. La victime a consenti à envoyer de l’argent censé servir à organiser la résistance à La Haye. C’est périodiquement que dans la capitale néerlandaise, des groupes d’Ivoiriens ou plus généralement d’Africains se mobilisent pour se dresser contre « l’impérialisme occidental » et dénoncer l’arrestation puis le transfèrement de Laurent Gbagbo. L’argent expédié aurait dû aider à l’organisation pratique d’au moins une action de grande mobilisation. A la réalité, on était dans un cas d’escroquerie via Internet. La victime s’en est aperçue quelque temps après.
Les situations où le nom du prisonnier de Scheveningen sert de fonds de commerce sont légion. A Accra, dans la capitale ghanéenne et de source parfaitement crédible, il existerait ainsi un groupe de jeunes, avec à la tête, un ancien membre de la Fesci, qui a choisi de donner dans les œuvres de…bienfaisance. Le système fonctionne plutôt bien : un appel de fonds est lancé en soutien aux Ivoiriens réfugiés dans les camps ghanéens, une infime partie du don est utilisée pour la « bonne cause », des photos illustrant la remise du don sont mises en ligne, preuve de la bonne foi des initiateurs ; le reste du don sert à faire la belle vie sur les plages d’Accra et dans les espaces chics de la capitale.
Le nom de Laurent Gbagbo, pour beaucoup, est un excellent moyen de capter de l’argent ; chose qu’apprécient modérément ses représentants officiels à Accra et à Paris. De sa cellule, l’époux de Simone Ehivet ignore probablement que des hommes, en liberté, font quelques juteuses affaires au nom de la résistance…patriotique.

Kisselminan COULIBALY in Soir Info

Wed, 25 Jan 2012 01:43:00 +0100

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy