décembre 1, 2022

Football / Encadrement technique des Eléphants : Gérard Gili dit non à Jacques Anouma

Photo : DR
Eriksson était parvenu à redorer le blason de l’équipe nationale de par ses touches majestueuses. La Côte d’Ivoire avait toujours rêvé de voir son football sortir des chantiers battus de la médiocrité. C’est en cela que Göran Eriksson avait été déjà perçu comme le messie qui allait porter le football ivoirien au pinacle. Cependant, il s’avère qu’après le mondial la Fif reste toujours confrontée à un problème d’encadreur technique. Ce qui a conduit Jacques Anouma vers Gérard Gili. A y voir de près, Jacques Anouma n’a pas été trahi par son intuition. En effet, c’est le Français qui avait dirigé l’encadrement technique au Ghana en 2008 suite aux épreuves qui avaient contraint l’Allemand Stelieke à abandonner l’équipe des Eléphants aux mains de son adjoint Gérard Gili. Lui qui a fait bonne impression en conduisant l’équipe jusqu’en demi-finale. Le président Jacques Anouma n’a pas caché ses intentions de jeter sur lui son dévolu. « Je pense que ça peut-être un bon choix s’il répond à nos critères. Il a l’avantage du terrain. Il y a des joueurs qu’il a eus déjà sous la main en séniors. Il a fait la finale de la Can 2006, il était au Mondial 2006, il a fait le Ghana et était aux J.O. Si notre choix se porte sur lui, puisque nous connaissons ses qualités et ses défauts, on peut l’orienter sans intervenir dans le choix des joueurs » avait-il déclaré. Cependant Gérard Gili vient de refuser la sélection nationale de football. Le refus du Français est lié à certains paramètres. « Après un bon moment de réflexion, j’ai estimé que je ne pouvais pas coacher la sélection ivoirienne. J’ai pris cette décision qui est un ressentiment personnel. J’estime que les conditions ne sont pas réunies. J’ai échangé pendant longtemps avec le président de la fédération ivoirienne de football avant de prendre cette décision. On a discuté pendant plusieurs jours. Je me suis ensuite donné un délai de réflexion. Mais après, ça n’a pas pu être possible. J’aurais bien voulu aider la sélection ivoirienne, mais certains paramètres ne me le permettent pas » a fait savoir Gérard Gili. Bien avant Jacques Anouma s’était voulu clair après le refus de certains joueurs de voir l’équipe confiée à Gili. « Aucun joueur n’a le droit de donner son avis sur le choix d’un entraîneur », a indiqué le président de la Fif

Avec le partenariat de l’Intelligent d’Abidjan / Par Koné Y et KA.

Tue, 10 Aug 2010 02:25:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy