novembre 30, 2022

Grève dans le primaire et le secondaire publics : Les élèves entrent en scène

Des élèves ont perturbé les cours / Ph Diom Celest

Mais, cette fois, avec l’entrée en scène des élèves du public. De fait, à Ferkessédougou, selon nos sources, ils ont délogé les élèves des écoles privées. Les forces de l’ordre sont même intervenues pour leur servir de chaudes grenades lacrymogènes. A Abidjan, au lycée municipal de Port-Bouët à Gonzagueville, des élèves sifflant à tout rompre, ont perturbé la quiétude des uns et des autres, peu avant 9h. Ils protestaient contre le fait que certains enseignants faisaient cours et que d’autres n’étaient pas là pour leur dispenser le savoir.

Au collège privé Pierre-Marie Curie du même quartier, des personnes, assimilées à des loubards, vu leur accoutrement d’une extrême bizarrerie, ont fait irruption dans l’établissement vers 9h. La rare violence à laquelle elles ont eu recours a jeté un trouble dans l’esprit des élèves et de l’administration. Ceux-ci ont été pris de panique.

Les cours y ont été simplement interrompus. Comme on le voit, ladite grève commence à prendre des proportions inquiétantes. Si dans les écoles publiques, les forces de l’ordre, présentes, dissuadent tout perturbateur, ce n’est pas le cas dans le privé. Des ennemis de l’école en profitent donc pour mettre à mal la paix.

Dominique FADEGNON in Soir info

Wed, 10 Apr 2013 05:25:00 +0200

0

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Accepter
Refuser
Privacy Policy